Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

TGV Rhin-Rhône: avec la grande vitesse, la Franche-Comté fait son «orig!nale»

Claude Chalon, pdt du Grand Dole, Philippe Receveur, pdt de la République du Jura, Marie-Guite Dufay, pdte de la Région et Martine Voidey, vice-pdte de Pays de Montbéliard Agglomération - cliquez sur l'image pour agrandir
Les deux affiches de Besançon ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Chaque agglomération peut décliner sa propre identité ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Région, agglomérations et Jura suisse ont présenté la campagne de communication qui va accompagner le lancement du TGV Rhin-Rhône. Il s’agit de mettre en avant les atouts de la Franche-Comté.

Publicité

Avec un nouveau logo « L’ORIG!NALE », les partenaires de cette opération veulent  "vendre" la Franche-Comté en ciblant le monde économique, le tourisme et de futurs résidents. Le TGV ne doit pas se contenter de passer dans la région…

Pour véhiculer le message, le logo et un site internet, mais aussi un « kit ambassadeur » de Franche-Comté présenté comme "un nouvel outil" comportant les treize visuels de la campagne complète le dispositif qui comporte également plusieurs autres actions de promotion comme par exemple un clip de 30 secondes diffusé en 2012 sur des chaînes thématiques.

La configuration de la campagne permet à chaque agglomération de décliner ses propres slogans. Besançon a choisi une photo de "minette" blonde à queue de cheval et lunette noire avec le texte "vieilles pierres et jeunes pépites" et une photo d’un jeune intello ébouriffé à lunette avec comme slogan "ici, on élève des TIC et des puces". De son côté, Montbéliard a sélectionné une photo de jeune femme avec un casque accompagnée de la phrase "ici, votre futur professionnel, c’est professionnel du futur" et une image de deux lionceaux avec le commentaire "au pays des vaches montbéliardes, naissent des lions". Les affiches sont complétées par des textes explicatifs.

Une campagne à 2 millions d’euros

Pourquoi faut-il toujours que les journalistes posent la question de savoir combien ça coûte ? Les élus ne peuvent-ils pas d’emblée afficher le coût d’une campagne de communication ? On apprendra donc un peu « à l’arrache » que cette campagne "L’ORIG!NALE" s’élève à deux millions d’euros sur deux ans, répartis entre les partenaires. "Cette opération voulue par la Région est un vrai investissement pour notre territoire", s’est justifiée Marie-Guite Dufay. Raison de plus pour en annoncer le montant sans y être priée…

Une deuxième question est nécessaire pour savoir comment les coûts sont répartis entre la Région, les agglomérations de Belfort, Montbéliard, Dole et le Jura suisse. La présidente sèche… Le directeur de la communication vole partiellement à son secours. 1,2 millions d’euros pour le conseil régional et 800 000 euros pour les autres partenaires sur deux ans.

Martine Voidey, vice-président de l’agglomération montbéliardaise avance le chiffre de 120 000 euros pour sa collectivité pour une année. Pour Belfort et Besançon, on ne saura rien puisque ni le maire de Besançon, ni celui de Belfort n’étaient présents. Ils ont même oublié de se faire représenter. Vous avez dit solidarité des territoires…

Cela dit, c’est quand même singulier que personne, lors d’une conférence de presse à propos d’un plan médias préparé depuis deux ans, ne sache combien paie respectivement chaque agglomération partenaire et le Jura suisse.

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille