Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

TGV Rhin-Rhône : une première convention de financement des études et acquisitions

Sarkozy avait demandé l'accélération du processus en mars dernier ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
30 millions d’euros sur les 60 millions nécessaires pour lancer la deuxième tranche de la branche-est ont été dégagés hier à Besançon.

Publicité

C’était jour de comité de pilotage de la LGV Rhin-Rhône aujourd'hui à Besançon. Rien de nouveau sous le soleil sinon que le comité a validé la mise en place d’une première convention de financements de 30 millions d’euros nécessaires à la réalisation des études de projet et des acquisitions de terrain pour la deuxième tranche de la branche-est concernant le tronçon entre Belfort et Mulhouse.
 
Le préfet de Région, Jacques Barthélémy a rappelé que cette décision intervient quatre mois après l’annonce faite par Nicolas Sarkozy à Ornans d’accélérer le processus. Il est vrai que tout doit être calé avant le 25 janvier 2012, date de péremption de la déclaration d’utilité publique.
 
Une convention complémentaire d’un même montant sera présentée en 2010. Pourquoi ne pas avoir prévu une convention globale prévoyant d’emblée les 60 millions ? Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, s’est montrée suspicieuse à ce sujet à l’égard de l’Etat. « On perd du temps », estime-t-elle. Et, à l’instar du maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, elle craint que l’Etat ne tienne parole et que sa part incombe finalement aux collectivités.
 
Quant au plan de financement des travaux proprement dit entre Villers-les-Pots et Dijon et entre Petit-Croix et Lutterbach, estimé à un milliard d’euros, il n’était pas à l’ordre du jour. Selon une évaluation faite par nos soins, il resterait 108 millions d’euros à payer par la Franche-Comté pour finir cette branche-est, 180 millions par l’Alsace et 72 millions par la Bourgogne.
 
Si tout va bien, les travaux pourraient commencer vers 2013 pour une ouverture de cette partie de la ligne à la grande vitesse en 2015. Seulement à cette date, Strasbourg sera à 3h de Lyon. Avant la fin du chantier de la deuxième tranche, il faudra 15 minutes de plus.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille