Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Thévenoud ne payait ni impôts, ni kiné

L'heure des comptes

L'ex-secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Thomas Thévenoud aurait réglé une séance de kinésithérapie pour ses filles sous la contrainte d'un huissier, après deux ans d'impayé, révèle ce jeudi le Journal de Saône-et-Loire.

Publicité

Les comptes ne finissent pas de s'allonger pour l'élu. Après la révélation sur ses déclarations de revenus non déclarées, c'est aujourd'hui un kinésithérapeute qui précise ne pas avoir été payé par ses soins. "S'il avait démissionné (de son mandat de député, ndlr), je n'aurais rien dit. Mais quand j'ai entendu que M. Thévenoud comptait garder son siège, ça a été trop", a déclaré au quotidien Alain Caroline, kinésithérapeute installé à Blanzy (Saône-et-Loire), département où M. Thévenoud est élu.

Il se serait déplacé lors d'une séance à domicile pour prendre en charge les deux bébés du parlementaire, avant d'envoyer une facture de 183,60 euros les jours suivants. Deux mois plus tard, sans nouvelle, une première lettre de relance est envoyée puis une deuxième quelques mois après. Pour la troisième, Alain Caroline la portera en mains propres à Thomas Thévenoud lors d'une réunion politique à Blanzy. En vain. Le député s'acquittera finalement de son dû sous la contrainte d'un huissier.

Fait nouveau : selon Mediapart, l'ex-secrétaire d'Etat a omis de mentionner, dans sa déclaration d'activités et d'intérêts, son court passage comme directeur général d'une société de négoce en vins de Beaune (Côte d'Or), dirigée par son beau-père et qui fait l'objet d'une enquête judiciaire.

(Source : AFP)

Hannah

Votre météo avec

Evénements de bourgogne