Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Thierry Zettel écarté de l’Association TGV Rhin-Rhône

Thierry Zettel: "Au terme de ce parcours, je ressens une grande satisfaction pour le travail accompli, une grande inquiétude pour la suite" @archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
DERAILLEMENT

En poste depuis 22 ans, le secrétaire général de cette association de lobbying en faveur du TGV Rhin-Rhône vient d’apprendre par Marie-Guite Dufay, présidente de cette structure depuis 2010, qu’il était remercié.

Publicité

Thierry Zettel est secrétaire général de l’Association Trans-Europe TGV Rhin-Rhône, dont le siège se trouve à Belfort, depuis avril 1989. Avant même de recevoir une lettre recommandée signée par Marie-Guite Dufay, présidente de l’association, lui intimant de quitter son poste à la fin de cette année, il envisageait déjà « de passer à autre chose ».

« J’aurais souhaité symboliquement vous annoncer cette décision le 11 décembre, jour de la mise en service de la première tranche de la branche-est du TGV Rhin-Rhône. Des circonstances indépendantes de ma volonté m’amènent à le faire aujourd’hui », explique Thierry Zettel dans un courrier de quatre pages adressé à la centaine d’adhérents de la structure crée en 1986 par Jean-Pierre Chevènement alors député-maire de Belfort.

« La vie de secrétaire général d’une association de lobbying n’est assurément pas un long fleuve tranquille, on y côtoie de près la comédie humaine, ses grandeurs et ses petitesses. C’est un métier où l’on ne doit pas chercher d’abord à plaire, de ce point de vue je pense avoir été exemplaire ! », poursuit-il, se disant fier « d’avoir contribué à ce que cette première tranche du TGV Rhin-Rhône arrive à bon port, malgré toutes les difficultés et vicissitudes rencontrées ».

Il décrit également « son indépendance d’esprit vis-à-vis des pouvoirs publics, nationaux et territoriaux, des établissements publics ferroviaires, des intérêts locaux… Ce qui suppose un minimum de caractère, je ne pense pas en avoir manqué ».

Est-ce la raison pour laquelle Marie-Guite Dufay, également présidente de la Région Franche-Comté a souhaité se séparer de lui ? Cette dernière n’a pas souhaité réagir avant la réunion du bureau de l’association qui aura lieu le vendredi 28 octobre.

Le secrétaire général évincé soutient dans sa lettre que « le TGV Rhin-Rhône, avec ses trois branches, conserve toute sa pertinence et qu’il trouvera toute sa place dans une Europe ferroviaire en voie d’intégration ». Il est persuadé que tout le monde ne partage pas ou plus cet avis.

A la fin de sa missive, Thierry Zettel fait également état « de deux grandes déceptions, plus personnelles ». Celle de n’avoir jamais été invité à visiter le chantier de la LGV et celle de n’avoir pas été convié, en septembre dernier, au voyage inaugural présidentiel et à la manifestation organisée en l’honneur du viaduc de la Savoureuse. « J’ai eu, à tort, la faiblesse de penser que mes 22 années de travail consacrées au projet de TGV Rhin-Rhône m’auraient permis de l’être ».

Thierry Zettel a le statut de fonctionnaire territorial. Il a été mis à disposition de l’association TGV Rhin-Rhône par la Ville de Belfort en 1989.

redaction

Votre météo avec