Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un œil sur l'horloge, l'autre sur les trains. Portrait de Maxime Berger, agent SNCF

© SNCF - Maxime Berger, une expérience terrain pour piloter les trains - cliquez sur l'image pour agrandir
Pour Maxime "rattraper les minutes de retard d’un train, c’est avant tout satisfaire les clients". Portrait.

Publicité

Maxime Berger, 29 ans, a des journées qui se suivent mais qui ne se ressemblent pas.Basé à Dijon et rattaché à la direction de la circulation ferroviaire il veille chaque jour sur les trains de son périmètre et participe à améliorer le voyage des clients. Chaque jour, il jongle sur trois  missions : veiller au bon respect du plan de circulation des trains fait par RFF (Réseau Ferré de France), tracer les itinéraires des différents trains qui circulent sur son périmètre. Enfin il est  garant de la protection des personnes qui réalisent des travaux sur les voies en interdisant la circulation des trains sur la portion de ligne concernée."Il faut donc faire preuve de sang froid lorsqu’il faut prendre plusieurs décisions sur plusieurs sujets différents en même temps !"

Une expérience terrain pour piloter les trains
 
Après un baccalauréat scientifique, Maxime est rentré à la SNCF à l'âge de  21 ans. Il commence sa carrière sur le terrain où pendant cinq ans, il est agent de manoeuvre et chef de service à Frasne puis agent de circulation à Saône. Parallèlement, il passe le diplôme de technicien de transport en mouvement qui lui permet de devenir régulateur en août 2011.
 
Son métier consiste à suivre tous les trains sur le secteur dont il est responsable, en l’occurrence sur les portions de lignes Dole-Vallorbe, Auxonne-Clerval, Franois-Arc&Senans et Frasne-Pontarlier.
Sophie

Votre météo avec

Evénements de bourgogne