Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Tour de France : comment l'intrus est monté sur le podium…

Julien Tattu dans ses oeuvres... ©thomas comte/la presse bisontine - cliquez sur l'image pour agrandir
Juste après le vainqueur de l’étape, un intrus a réussi à se faufiler sur le podium du Tour de France à Besançon. Il s’appelle Julien Tattu et fait partie des fameux boysbandeurs de Mandeure près de Montbéliard. Comment a-t-il réussi à déjouer un des systèmes de sécurité les plus rodés de France ? «Il faut rester le plus naturel possible», explique Julien, 23 ans de Villars-sous-Dampjoux.

Publicité

Il a d’abord acheté un maillot et un cuissard de La Française des Jeux à Montbéliard. Puis, le jour J, il s’est rendu à Besançon avec ses potes boysbandeurs. « On a le même délire, on aime les parodies… », raconte Julien, horloger de son métier. Son approche du podium a donc été minutieusement minutée. C’est environ une demi-heure avant l’arrivée de la course qu’il pénètre dans les coulisses de l’organisation certainement la mieux protégée de France, revêtu d’un survêtement.
 
Il entre en conversation avec un caméraman de presse, puis le suit pour entrer dans le carré VIP. De là, il aperçoit une faille qui lui permettra de pénétrer dans le carré juste derrière le podium. Entre deux camions, il y a de quoi se faufiler, mais il y a un vigile. Julien se débarrasse de son survêtement. Avec son maillot flambant neuf il passe devant le gardien qui pense avoir affaire avec un vrai coureur…
 
Arrivé dans le saint des saints du Tour de France, Julien se rend compte qu’il ne pourra rester longtemps sans être ennuyé. Dès que le vainqueur de l’étape du jour revient de son podium et que le suivant est appelé, il se lance et entend simplement «qui c’est celui-là ?». Julien sent quelqu’un qui lui retient la main, mais il parvient à ses fins. Il restera quelques petites secondes à saluer le public.
 
Bernard Hinault, positionné près des marches du podium depuis le début, se rend immédiatement compte de la supercherie et pousse l’intrus dans les bras de la police qui l’arrête au pied de la scène la plus photographiée du jour. Les officiels, parmi les quels deux ministres, sont médusés.
 
Julien exulte et se fera applaudir par un public complice lorsqu’il quittera la zone d’arrivée entouré de policiers. « Je suis content de moi, j’ai prouvé que c’était réalisable ». « Il faut rester le plus naturel possible », explique-t-il. Et il sait de quoi il parle. Julien avoue déjà avoir fait plusieurs « conneries » avec ses copains du village. La moins périlleuse aura été de présenter une liste à Villars-les-Dampjoux aux élections municipales de 2008 sous l’étiquette « les chevreuils ».

Au commissariat de Besançon, il a attendu ses copains qui devaient lui ramener ses papiers. Il a été libéré dans la foulée. Et les policiers? "Ils ont rigolé", a précisé Julien Tattu.
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de DOUBS

Ven, 15 Décembre 2017 10h00 - 12h00
Vuillafans - Vuillafans
Ven, 15 Décembre 2017 17h30 - 20h30
Tuilerie de Vaire-Le-Petit - Vaire-le-Petit
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
Centre Culturel Polyvalent de Mandeure - Mandeure
Ven, 15 Décembre 2017 18h30 - 22h00
ÉCOLE DE CUSSEY-SUR-L'OGNON - Cussey-sur-l'Ognon
Ven, 15 Décembre 2017 18h00 - Sam, 16 Décembre 2017 18h00
BEURE - Beure