Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Tout ce que vous devez savoir sur la première rame du tramway de Besançon

En Espagne, la rame n°1 du tramway prend la route pour Besançon ©dr/cagb (montage miss dom) - cliquez sur l'image pour agrandir
La rame Victor Hugo chez CAF à Saragosse ©cagb - cliquez sur l'image pour agrandir
©cagb - cliquez sur l'image pour agrandir
L'intérieur de la rame Victor Hugo ©cagb - cliquez sur l'image pour agrandir
rame Victor Hugo

La date avait été donnée il y a deux ans et demi. Comme prévu, la première rame du tramway de Besançon arrivera le jeudi 6 juin 2013 dans la capitale comtoise. D’où vient-elle ? Comment vient-elle ? Que vient-elle faire bien avant les autres rames alors que les travaux ne sont même pas finis ? maCommune.info vous dit tout ce que vous devez savoir sur cette rame n°1.

Publicité

D’où vient-elle ?

D’Espagne. En effet, contrairement aux 18 autres rames bisontines qui sont montées chez CFD à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées (lire notre article du 13 février 2013 ci-dessous), la rame n°1 – baptisée Victor Hugo – est directement sortie des ateliers du centre de développement de CAF (Construcciones y auxilar de ferrocarriles) à Saragosse où son process de fabrication a été soumis à divers tests. 

Comment et quand arrive-t-elle ? 

Cette rame n°1, de 24 mètres de long, arrive par la route en convoi exceptionnel. Partant ce vendredi 31 mai de Saragosse, elle est attendue dans six jours, jeudi 6 juin à 5 heures du matin à Besançon, très exactement rue du Luxembourg dans le quartier Planoise (entre la route de Dole et le centre commercial Ile de France au pied de l’immeuble jaune Le Safran). Elle sera déchargée sur les rails à 8h, et sortie de ses protections extérieures à midi.

Pourquoi arrive-t-elle là ?

La rame ne pouvait pas arriver directement au centre de maintenance, car ses travaux ne sont pas terminés (il n’était d’ailleurs pas prévu qu’ils le soient à cette date). Cet emplacement a été choisi car il est le plus près du centre de maintenance à être relié en ligne droite à ce bâtiment par des rails dans un environnement de béton et non gazonné (la voie verte (lire ICI) aurait pu être endommagée par ce transport). 

Comment la rame va-elle rejoindre le centre de maintenance ?

On aurait pu penser qu’elle allait y aller toute seule en suivant sa ligne ! Mais cela n’est pas possible car elle arrive sans que soit installé son pentographe, le système électrique qui permet d’actionner son moteur. Elle va donc être poussée sur les rails (comme si elle était en panne), à partir de 18h sous escorte de la police municipale, sur les 2 km qui la séparent du centre de maintenance par un rail-route, engin de fabrication française qui lui peut rouler à la fois sur des rails et sur la route. Ce dernier arrivera, quant à lui, à Besançon lundi 3 juin. Il y restera ensuite, ainsi qu’un rail-route plus petit, pour assurer l’entretien des voies (balayage, déneigement), le dépannage, etc. 

Que vient-elle faire si tôt, alors que les travaux ne sont pas finis ?

Elle vient subir tous les essais nécessaires à son fonctionnement et à celui des 18 autres rames. D’abord des essais statiques : son pantographe va être monté et l’alimentation électrique mise en fonctionnement, les essais relatifs au moteur ou au freinage vont être effectués, tous les cadrans vérifiés… Puis, elle va sortir sur les rails. Son premier "voyage" est prévu le 15 septembre 2013, du centre de maintenance jusqu’à l’hôpital Jean Minjoz. Elle avancera ensuite petit à petit sur la voie. Elle atteindra la gare Viotte le 15 janvier 2014 et le terminus à Chalezeule le 15 mars 2014. 

Pourquoi les essais de cette rame n°1 sont-ils si importants ?

La rame n°1 doit effectuer 10.000 km d’essais sur les premiers rails. Elle sert de référence pour toutes les autres rames. Si ces tests sont concluants, les autres rames ne devront effectuer qu’une batterie de tests beaucoup moins importante. En revanche, si des modifications de quelque sorte étaient nécessaires, il faudra faire les corrections sur cette rame, mais aussi sur les autres rames déjà ou non encore livrées. 

Pourquoi le public ne pourra pas dès à présent pénétrer dans la rame n°1 ?

Parce qu’elle n’appartient pas encore à la Ville de Besançon. Elle reste sous la responsabilité de CAF jusqu’au mois d’avril 2014. On pourra donc juste l’approcher, la toucher, notamment les 7 et 8 juin (lire notre article de ce jour ci-dessous).

Quand les autres rames arriveront-elles ?

En septembre 2013 sera livrée la rame n°2 au nom des Frères Lumière. Puis on verra arriver une nouvelle rame tous les 15 jours. Les 19 rames devraient être toutes à Besançon en mars 2014.

miss.dom

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Ven, 2 Décembre 2016 14h00 - Ven, 9 Décembre 2016 18h00
LES INVITES AU FESTIN - Besançon
Sam, 3 Décembre 2016 11h00 - Ven, 9 Décembre 2016 19h00
-
Mar, 6 Décembre 2016 10h00 - Ven, 9 Décembre 2016 19h00
L'ESPACE - PLANOISE - Besançon
Ven, 9 Décembre 2016 17h00 - 19h00
Maison de Velotte - Besançon
Ven, 9 Décembre 2016 19h00
LA FORMULE Saint Ferjeux BESANCON - Besançon