Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Tramway : l’UMP ne s’associera pas au premier rail...

Ici, les travaux du tramway à Brest (juillet 2011) © roman - cliquez sur l'image pour agrandir

Le premier rail du tramway sera officiellement posé vendredi avenue Mitterrand. Dans un communiqué, l’UMP annonce qu’elle ne sera pas de la partie. « Nous n’avons pas soutenu le projet à la CAGB et l’évolution actuelle nous conforte dans notre choix ».

Publicité

« La Ville met l’accent sur le tram comme s’il résumait à lui seul toute la problématique des Transports en Commun en Site Propre (TCSP). Le réseau bisontin y associe un axe ferroviaire, malheureusement négligé : nord vers Auxon en retard pour les haltes, sud  oublié, halte du pôle santé, l’arlésienne…  De plus le développement de bus optimisés comme le T-Zen, en lieu et place des trams, plus lourds, est la modernité d’aujourd’hui. Comme le démontre aussi le succès du colloque  Chevènement-Proust  à Paris sur le thème du tram : fausse-bonne idée ! »,  écrit le groupe UMP du conseil municipal.

« Besançon est la capitale régionale et draine de toute part. A l’évidence, pour une surface aussi étendue que celle de la CAGB, un système de TCSP par optimisation des bus avec parkings relais  adaptés,  pôles d’échanges en multi modalité plus l’offre ferroviaire, aurait permis un bien meilleur quadrillage et une réponse à la réalité de l’agglomération.

L’endroit de cette inauguration est tout un symbole : quelle densité de population ? Desserte des jardins familiaux et des peupliers du boulevard Mitterrand ?

Sans oublier le coût et l’impact pour les bisontins, les entreprises de la CAGB et les commerçants, entre augmentation vertigineuse du versement transport, ville bloquée par les travaux et 40 millions d’investissements de la Ville remplacés par le tram. Pas d’hésitation, cette inauguration se fera sans nous ! », concluent les élus UMP.

redaction

Votre météo avec

Evénements de GRAND BESANÇON