Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Transjurassienne : le palmarès des 50 et 25 km

Le podium du 50 km CT ©air pur - cliquez sur l'image pour agrandir
froid sibérien

Un temps superbe, avec ciel bleu et soleil éclatant, a accompagné ce samedi 9 février 2013 les premières épreuves de la Transjurassienne, entre les Rousses et Mouthe, auxquelles ont pris part 993 fondeurs. Au programme, le matin la 50 km CT, l’après-midi la 25 km CT. 

Publicité

Les  70 à 80 centimètres de neige qui sont  tombés  ces derniers jours auront permis d’emprunter le tracé historique de la Transjurassienne, avec des conditions  climatiques bien moins difficiles que l’année passée. Le coup d’envoi a été donné à 10 heures sonnantes aux Rousses  pour  annoncer le grand  week-end du ski de fond, sous une température sibérienne avoisinant les moins 12°C. Ils étaient  790 inscrits sur la 50 km en style classique, et 203 sur la 25 km CT.

 

Le palmarès

 

50 km CT/Hommes :

Le Savoyard Pierre Guedon comblé ! Les 12 premiers kilomètres ont donné le ton de la course, qui allait être très rapide, en raison d’un très bon enneigement et des conditions climatiques plus  que favorables. Un groupe de meneurs s’est formé jusqu’à Chapelle-des-Bois avec à sa tête le jeune Savoyard de 24 ans Clément Molliet, champion du monde universitaire en 2011, suivi de Pierre Guedon, cinq titres de champion de France à son palmarès. Juste derrière ce sont les Haut-Savoyards Bertrand Hamoumraoui, Bastien Buttin, et Pierre Chauvet qui se dépassent successivement. C’est au niveau de Chaux-Neuve qu’une échappée s’est formée avec une dizaine de fondeurs menée au coude à coude par Mathias Wibault et et par Pierre Chauvet gardant le rythme jusqu’au sprint final. C’est à 2 kilomètres de l’arrivée que six coureurs  ont entamé un sprint afin de procéder à l’écrémage par élimination.

C’est avec une percée sur l’extérieur que Pierre Guedon  achève la course en première place, pulvérisant le chrono en 2h24. "C’est une première Transju pour moi et en plus je ne connaissais pas le parcours", a affirmé Pierre, sourire aux lèvres. Son concurrent, Bastien Buttin, réputé bon sprinter était "un peu déçu" mais bon perdant, accède à la 2e place. Le Haut-Savoyard,  Bertrand Hamoumraoui, 2e en 2012, termine  en 3e position suivi de Pierre Chauvet. On notera pour cette première journée, une belle envolée pour  la Savoie et la Haute-Savoie qui raflent les cinq premières places.

 

50 km CT/ Dames :

Une course sans surprise puisque le peloton de tête est resté le même sur l’ensemble de la course, avec Gaëtane Perret, guidant un groupe de dix fondeuses. Seule au monde ou seule en tête de cette Transjurassienne Classique, la jurassienne 3ème en 2012, l’emporte haut la main. "Je n’étais pas très confiante  au départ mais j’ai tenté le tout pour le tout" confiait Gaëtane à l’arrivée, terminant en 2h45mn contre 3h02 pour la finaliste Annick Vaxelaire en 2012.  Un très beau sprint s’est joué entre la Mosellane Marion Colin, plusieurs fois championne de France junior et la Haute-Savoyarde Iris Pessey, tout juste âgée de 20 ans, terminent respectivement 2e et 3e. Marion Colin qui participait pour la 1ère fois "était enchantée" de monter sur le podium et de faire partie des valeurs montantes.

 

25 km CT/Hommes :

Le  duo de tête composé du Franc-Comtois, Alexis Jeannerod, et  du  vosgien Adrien Backscheider, a fait cavalier seul sur l’ensemble de la course pour terminer au sprint final, remporté à un centième de seconde par le Doubiste. Une belle 3ème place pour Grégoire du ski club de Chapelle-des-Bois.

 

25 km CT/Dames :

Même configuration chez les Dames, avec une course menée au coude à coude et un sprint final entre les deux savoyardes Laure Tassion et Manon Simille qui finissent respectivement 1ère et 2ème. La suissesse Sandra Wagenfuehr termine avec 4 minutes d’écart et prend une belle 3ème place.

(Source : Trans'organisation)

 
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de lamoura