Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Triple meurtre à Belfort : un quarantenaire se rend à la police

©roman mCi - cliquez sur l'image pour agrandir
Réactualisé

Un homme d'une quarantaine d'années s'est rendu au commissariat de Belfort ce jeudi 23 janvier 2014 soir, en s'accusant d'avoir tué par balles trois personnes dont les corps ont été retrouvés : il s'agit de l'ex-femme du tueur présumé, d'un psychiatre et d'un ami d'enfance.

Publicité

Les corps d'une femme et de deux hommes tués par balles ont été découverts dans deux endroits différents de la ville par les policiers à Belfort sur les indications du suspect, qui a été placé en garde à vue vers 19h30, a précisé à le procureur à Belfort Alexandre Chevrier, confirmant des informations de l'Est Républicain.

Le meurtrier présumé s'est rendu au commissariat avec une arme

"Les circonstances et le mobile du crime ne sont pas déterminés pour l'instant. Nous avons gelé les lieux pour mener les constatations techniques (...) et le travail d'audition et de témoignage", a déclaré le procureur. Le quadragénaire s'est rendu au commissariat avec une arme de 9 millimètres qui pourrait être l'arme du crime. Il devait être auditionné dans la nuit.

La première victime, un homme d'une quarantaine d'années, a été découverte à son domicile. Les deux autres, une femme et un psychiatre également âgés d'une quarantaine d'années, ont été trouvés dans les communs de l'immeuble du cabinet du médecin.

Selon une source policière, l'homme "aurait croisé son ex-femme qui allait chez son psychiatre, une querelle a eu lieu et le psychiatre est intervenu". "Le suspect aurait demandé au psychiatre de le voir en urgence en disant qu'il n'allait pas bien, mais le médecin lui aurait dit de prendre rendez-vous", a précisé cette source. C'est alors que l'homme "s'est énervé, a sorti un pistolet et a tiré" sur les deux victimes. Puis, l'homme se serait ensuite rendu chez un ancien ami d'enfance, qui lui a ouvert et aurait "tiré plusieurs balles" sur lui.

"Il n'était pas dans un état normal"

Le procureur de Belfort s'est refusé à commenter toute hypothèse sur le mobile du crime pour le moment. La femme tuée était "l'ex femme du meurtrier, elle habitait le même immeuble que le psychiatre", a précisé de son côté le maire PS de Belfort, Etienne Butzbach.  "L'important pour la population c'est de savoir que le meurtrier s'est rendu. Il n'était pas dans un état normal", a ajouté le maire, faisant part de sa "compassion" pour les familles des victimes.

Le procureur a conjointement saisi les services de la sécurité publique de Belfort et de la police judiciaire de Besançon. Il a prévu de donner une conférence de presse vendredi.

(avec AFP)

Damien

Autres faits divers

14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Votre météo avec

Evénements de belfort

Ven, 2 Mars 2018 20h30
LA MAISON DU PEUPLE - Belfort
Sam, 10 Mars 2018 20h30 - 23h00
Maison du Peuple - Belfort - Belfort
Sam, 28 Avril 2018 20h30
LA MAISON DU PEUPLE - Belfort