Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Trois anniversaires pour l’hôtel des ventes Renoud-Grappin

C'est Jean-Paul Renoud-Grappin qui animera la vente. ©miss Dom - cliquez sur l'image pour agrandir
Camille Renoud-Grappin (à gauche). Paul et Charles (au centre). Photo prise entre 1948 et 1952 par Agob Kirbidjan - cliquez sur l'image pour agrandir
Véritable institution bisontine, l’hôtel des ventes de la famille Renoud-Grappin fête cette année les 90 ans de son existence, les 70 ans de son installation rue Pasteur à Besançon et les 20 ans de sa prise de commande par Jean-Paul, petit-fils du fondateur.

Publicité

 
Au départ, il y a Camille. Clerc de notaire, celui-ci s’intéresse à la profession de commissaire-priseur. Nous sommes en 1921. A l’époque, pas besoin de diplôme spécifique. Il apprend que l’étude de Vesoul, rue du Presbytère, se libère et la rachète. Début de la saga…
 
En 1941, Camille déménage, en famille, à Besançon pour reprendre l’une des deux études de commissaire-priseur de Besançon. Il officie dans la salle de la rue Pasteur et réside au 115 Grande-Rue.
 
En 1947, la seconde étude bisontine est à vendre. Cela tombe bien. Son fils aîné Paul vient de passer l’examen de commissaire-priseur. L’année suivante, Charles, son second fils, succède à Camille. Durant de longues années, les deux frères vont régner sur les ventes aux enchères bisontines. Chacun a ses propres ventes mais ils partagent la salle de la rue Pasteur.
 
En 1987, Charles tombe malade. L’office est alors vendu à Maître Peretz, auquel succédera Maître Dufrèche.
 
L’office de Paul est quant à lui resté dans la famille. «Comme mon père et mon oncle, je suis né dans une salle des ventes, explique Jean-Paul, le fils de Paul. Beaucoup de mes clients me tutoient alors que je les vouvoie. Ils m’ont connu à 4 ans.» Pour lui, la question de son avenir professionnel ne s’est même pas posée. Sa vie, c’est la salle des ventes. «Quand on voit ses parents passionnés par un métier, on s’en passionne aussi. D’autant que c’est un métier très diversifié avec une grande importance donnée au contact humain», précise-t-il. Après des études de droit et d’histoire de l’art, diplôme de commissaire-priseur en poche, Jean-Paul est donc tout naturellement venu travailler avec son père. Puis, a repris les commandes de l’hôtel des ventes de la rue Pasteur en 1991. 20 ans déjà!
 
 
miss.dom

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Lun, 28 Mai 2018h
Centre-Ville de Besançon - Besançon
Lun, 28 Mai 2018 9h30 - 11h30
Eliad Besançon - Besançon
Lun, 28 Mai 2018 12h30
CENTRE DIOCESAIN - Besançon
Lun, 28 Mai 2018 18h00 - 22h00
Centre-Ville de Besançon - Besançon
Lun, 28 Mai 2018 19h30 - 22h00
Local de l'association Photographie Besançon Les Amis - Besançon