Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Tuerie de Toulouse : les réactions en Franche-Comté

- cliquez sur l'image pour agrandir

Après la fusillade lundi matin devant le collège-lycée Ozar Hatorah de Toulouse, les réactions d’indignation se multiplient. Pour le maire de Besançon «cet acte inqualifiable nous renvoie à nos pires craintes », l’Association France Palestine Solidarité de Besançon condamne « avec force ces actes barbares ». Enfin, pour le Modem Philippe Gonon  « Que des enfants innocents puissent être pris pour cible et assassinés dans de telles conditions, cela dépasse l’entendement ». 

Publicité

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon

« J’ai appris avec effroi comme toutes les Bisontines et les Bisontins la tragédie qui s’est déroulée à Toulouse devant le collège juif Ozar Hatorah ce matin.

 Face cette tragédie, je ne peux que m’incliner avec mes collègues élus et au nom de l’ensemble de nos concitoyens, devant la douleur des familles cruellement frappées. J’associe l’ensemble de la Communauté Juive, une nouvelle fois victime de la folie meurtrière.

 Appelant les autorités pour que tout soit mis en œuvre pour retrouver l’auteur de ce geste abject et lâche.

 Je suis convaincu que le Pays, uni, est touché par cet acte inqualifiable qui heurte au plus profond notre conscience et notre humanité, car il nous renvoie à nos pires craintes ».

 Association France Palestine Solidarité : AFPS Besançon Palestine Amitié

 « Conformément à ses principes, notamment de lutte résolue contre toute forme de racisme, l’Association France Palestine Solidarité tient à exprimer sa condamnation contre les meurtres, hier de militaires d’origine arabe ou antillaise, et aujourd’hui de trois enfants et d’un professeur juifs.

 Que ces crimes soient liés ou non, que cela soit l’action du même homme ou non, que ce soit l’œuvre d’un déséquilibré ou non, nous ne pouvons que nous sentir concernés. Nous condamnons avec force ces actes barbares. Nous demandons avec la même force que le ou les responsables de ces crimes racistes soient recherchés avec la plus grande détermination et jugés conformément à la loi. Nous exprimons aux familles endeuillées notre totale solidarité.

Assez de haine ! Assez de refus de l’autre ! Assez de racisme ! »

Philippe Gonon (Modem)

« Au nom du Modem du Doubs, je tiens, tout d’abord, à faire part de notre profonde émotion et de notre totale incompréhension à la suite de cet acte barbare perpétré à Toulouse ce matin.

Que des enfants innocents puissent être pris pour cible et assassinés dans de telles conditions, cela dépasse l’entendement.

Nous pensons en tout premier lieu aux parents des 3 enfants morts ce matin sur la pas de leur école et nous leur adressons nos condoléances les plus attristées.

Si cet acte est l’acte d’un fou, rien ne pourra expliquer ou justifier son geste.

Si cet acte est un acte pensé et prémédité, alors nous appelons à la plus extrême sévérité. La France ne peut accepter que des comportements barbares puissent se dérouler sur son sol.

Si cet acte est un acte raciste et anti sémite, alors nous appelons de toutes nos forces nos concitoyens à s’unir pour refuser ce poison ».

Barbara Romagnan (PS) : conseillère générale du Doubs et candidate aux élections législatives 1ère circonscription du Doubs 

"Je partage l’émotion et la solidarité de l’ensemble de la Nation devant l’efforyage drame qui a eu lieu hier matin.

En hommage aux victimes de la tuerie de Toulouse et en cohérence avec le choix de François Hollande de suspendre sa campagne, j’ai décidé de reporter la réunion publique que je devais tenir en son nom, ce soir à Montrapon à Besançon".

Damien

Autres faits divers

7 décembre 2017 à 07:25
4 décembre 2017 à 17:38

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille