Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Turquie: un policier suisse condamné à un an de prison avec sursis pour le vol d'une pierre

Un tribunal d'Antalya (sud de la Turquie) a condamné mardi le commandant de la police du canton suisse du Valais, Christian Varone, à une peine d'un an et quinze jours de prison avec sursis pour le vol d'un fragment archéologique.

Publicité

Conformément à une disposition particulière au code pénal turc, la cour d'assises d'Antalya a toutefois décidé que cette peine ne serait pas exécutée, ni inscrite au casier judiciaire suisse du condamné s'il ne récidivait pas dans les cinq ans.

L'avocate du policier, qui n'était pas présent à l'audience, s'est félicitée de ce jugement: "C'est ce que nous attendions. Nous sommes satisfaits", a déclaré à la presse Yasemin Mataraci, précisant que son client ne ferait pas appel de ce jugement. Christian Varone risquait jusqu'à douze ans d'emprisonnement mais les magistrats d'Antalya ont estimé, dans leur jugement, qu'il ne s'était rendu coupable que d'une "tentative de vol d'objet archéologique".

En vacances en Turquie, M. Varone a été arrêté en juillet 2012 à l'aéroport d'Antalya en possession d'une pierre dans ses bagages. Inculpé de tentative de vol de bien culturel, le chef des forces de police du canton du Valais a passé quelques jours en détention avant d'être remis en liberté et de regagner la Suisse.

L'officier s'est toujours défendu de ces accusations en affirmant avoir ramassé cette pierre comme un simple souvenir.  Depuis la première audience en septembre dernier, le procès s'est résumé à une querelle d'experts sur la valeur de l'objet saisi. Après deux premiers rapports contradictoires, un troisième a conclu que la pierre était le fragment d'une colonne datant de l'époque romaine et qu'elle constituait donc un vestige archéologique de valeur.

Lors de l'audience de mardi, un autre avocat de M. Varone, Zafer Köken, a réaffirmé que cette pierre n'avait "aucune valeur historique". "Il a pris cette pierre comme un simple souvenir, c'est tout", a-t-il souligné, "on ne peut pas penser qu'un officier de police se serait permis un tel geste.  Candidat malheureux à l'élection au Conseil d'Etat du Valais dimanche, Christian Varone est en congé de ses fonctions de commandant de la police du Valais depuis novembre.

Damien

Votre météo avec

Evénements de Suisse