Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un automobiliste fait condamner le Parisien pour ne pas l'avoir flouté

Droit à l'image

Il s'était engouffré dans une bouche de métro, qu'il avait prise pour une entrée de parking sur les Champs-Elysées à Paris. L'automobiliste obtient finalement gain de cause et fait condamner le Parisien, selon un jugement consulté mardi par l'AFP.

Publicité

La 17e chambre civile a condamné le quotidien à lui verser 4.000 euros de dommages et intérêts pour atteinte au droit à l'image et 3.000 euros pour les frais de justice.

En mars 2014, le journal avait repris sur son site internet une photo publiée sur Twitter, qui immortalisait l'instant. On y voyait, sur "la plus belle avenue du monde" une voiture qui avait commencé à descendre quelques marches, mais aussi son conducteur, juste à côté. Travaillant dans le secteur de l'automobile, il a subi en abondance des moqueries de la part de ses collègues. en abondance, ce qu'il a fait valoir devant le tribunal pour justifier les 10.000 euros de dommages et intérêts qu'il sollicitait.

Selon son avocat, Alexandre Blondieau, d'autres publications, y compris outre-Manche, avaient repris la photo, mais en la recadrant ou en floutant l'automobiliste et la plaque d'immatriculation de son véhicule. Le montrer à côté de sa voiture "n'apportait rien", estime l'avocat. "Inouï", a quant à lui estimé le conseil du Parisien, Me Basile Ader, pour qui l'automobiliste est "à peine reconnaissable". Ce jugement "mériterait un appel", a-t-il poursuivi, attendant la décision du journal.

(Source : AFP)

Hannah