Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un Haut-Saônois d’adoption à la tête de la DGSE

©dailymotion presse vesoul (capture) - cliquez sur l'image pour agrandir
le châtelain d'Ouge

L’ambassadeur de France à Kaboul, Bernard Bajolet, tout juste nommé à la tête des services secrets français, vient depuis plus de 30 ans se ressourcer en Haute-Saône où il possède un château.

Publicité

Né le 21 mai 1949 à Dombasle-sur-Meurthe en Meurthe-et-Moselle, le diplomate Bernard Bajolet a effectué une grande partie de sa carrière dans des pays sensibles (Bosnie, Irak, Afghanistan). Cherchant, il y a plus de 30 ans, une propriété dans sa région de naissance pour venir s’y ressourcer, il a finalement échu à Ouge, un petit village du nord-ouest de la Haute-Saône, limitrophe à la Haute-Marne. Il y a en effet acquis en 1979 le château, alors en très mauvais état, l’a entièrement restauré au fil des décennies, tout en aménageant le parc, avec la complicité de son frère architecte-paysagiste à Vesoul, parc qui aujourd’hui bénéficie du label Jardins remarquables du ministère de la Culture. 

L’été dernier, Bernard Bajolet se confiait à ce sujet dans une vidéo à nos confrères de la Presse de Vesoul, regardez ci-dessous !

A propos de la carrière de Bernard Bajolet et de sa nomination le 10 avril 2013 au poste sensible de directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), lire l’article du Point du 10 avril 2013 ICI


HAUTE-SAONE : L'AMBASSADEUR BERNARD BAJOLET... par PRESSEVESOUL

miss.dom

Votre météo avec

Evénements de ouge