Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un tirailleur marocain blessé près de Belfort en 1944 décoré

Un ancien tirailleur marocain, grièvement blessé en novembre 1944 par une mine près de Belfort, a été promu officier de la Légion d'honneur par un décret paru ce mercredi au Journal officiel, 31 ans après avoir été fait chevalier.

Publicité

Mohamed Aouich, 92 ans, ancien caporal au 4e régiment de tirailleurs marocains, né en 1918 près de Taza (au nord du Maroc), s'était engagé dans l'armée française en 1939. Démineur d'élite, il avait participé à la campagne d'Italie (1943-1944), au débarquement de Provence en août 1944, puis à la campagne des Vosges.

Il avait été blessé par des éclats d'obus en Italie en mai 1944 avant de perdre de perdre son pied droit en novembre 1944 près de Belfort, coupé par une mine, en portant secours à l'un des ses camarades.

Décoré de la Médaille militaire en 1945 et titulaire de deux citations, Mohamed Aouich avait quitté l'armée en 1946. Ce Grand mutilé de guerre vit en France. Il a eu quatre épouses et 23 enfants.
redaction

Votre météo avec

Evénements de territoire-de-belfort