Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Une aide pour acheter son logement neuf dans le Grand Besançon

Fabrice Jeannot et Mathilde Billecard © damien poirier - cliquez sur l'image pour agrandir

Pour permettre l'accession à la propriété, les élus du Grand Besançon ont adopté mi 2014 le principe d'une subvention partagée entre l'agglomération, la commune et les promoteurs immobiliers. Mathilde a été la première à bénéficier de cette aide qui s'élève pour elle à 11.000 €. Pour le rendre plus acesseible, le dispositif d'aide devrait prochainement évoluer. 

Publicité

A 31 ans, Mathilde Billecard fait partie désormais partie du cercle des primo-accédants : c'est la première fois qu'elle va devenir propriétaire de son logement. En octobre 2014, elle entend parler du programme immobilier O2 dans le quartier des Tilleroyes porté par le promoteur immobilier bisontin SMCI. Infirmière puéricultrice au CHRU de Besançon, elle trouve l'emplacement idéal. "Je pourrai aller au travail en vélo" explique-t-elle. Séduite par un T3 de 76 m2, elle se rend compte avec sa banque que son budget est un peu trop serré pour un prêt sur 20 ans. Mais sa famille l'informe de l'existence d'un dispositif d'aide à l'accession à la propriété du Grand Besançon qui peut octroyer une subvention globale de 11.000 à 13.000 € en fonction des situations.  Après plusieurs allers et retours avec le service habitat, elle dépose son dossier complet en juin 2015. "Dans mon cas, je peux bénéficier d'une subvention de 11.000 € ce qui me permettait d'accéder à l'achat d'un logement neuf, mais sous certaines conditions. J'ai du remplir un questionnaire à l'ADIL car il y a des critères à respecter…" explique-t-elle.

Le primo-accédant doit en effet répondre à certaines conditions : être éligible au PTZ (prêt à taux 0) et donc ne pas dépasser un plafond de ressources, habiter le Grand Besançon, etc. Le programme immobilier doit lui aussi être labellisé et répondre aux critères d'accessibilité, de RT 2012. 

La subvention de 11.000 € est partagée entre le Grand Besançon (5.000 €), la ville (1.000€) et le promoteur (5.000 €). Pour Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI, ce dispositif va dans le bon sens. "Aider les jeunes et les familles en primo accession avec des plafonds de ressources est une bonne chose et nous participons à près de 50 % à cet effort. Il ne faut pas oublier que l'objectif initial est de ramener des familles à Besançon" explique le promoteur.  "Aujourd'hui, grâce au PTZ et à ce type d'aide, le delta entre le remboursement d'un prêt avec les taux actuels très bas et le prix d'un loyer est très faible. C'est un investissement pour son avenir, pour franchir un palier pour un achat ultérieur.  Et puis, avec les assurances des prêts, c'est aussi mettre sa famille à l'abri en cas de coup dur…"

Depuis 2015, une dizaine de dossiers ont été déposés. Quatre ont été agréés. Pour simplifier les démarches et permettre à plus d'habitants d'accéder à ces aides, un nouveau dispositif est à l'étude au Grand Besançon et devrait être prochainement présenté aux élus de l'agglomération.

Damien

Votre météo avec

Evénements de GRAND BESANÇON