Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Une association gay porte plainte contre le rappeur Morsay

© - cliquez sur l'image pour agrandir
L’association « Révolution LGBT » a déposé une plainte mercredi pour propos homophobes après le très controversé clip de Morsay « j’ai 40meufs ». Après avoir déjà fâché la police et Frédéric Mitterrand, Morsay se met à dos la communauté gay.

Publicité

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Dans la chanson, dont le clip est diffusé depuis fin juin sur les plates formes vidéos sur internet, Marsay clame « « tous les pédés, les branleurs au cutter » pendant que d’autres personnes du groupe miment le geste de se trancher la gorge.

 

L'association Révolution LGBT a donc déposé plainte le 28 octobre au Tribunal de Grande Instance d’Alès. Révolution LGBT, est une association de 3 000 membres, regroupant lesbiens, gays, bi et transsexuels. Elle inscrit les textes extraits de la chanson : « J'ai quarante meufs : j'ai quarante meufs tous les pd, les branleurs au cutter » ;et la chanson « On s'en bat les couilles : on s'en bat les couilles nique les pd »dans le registre de la haine homophobe avec incitation à la violence à leur encontre.

Damien

Votre météo avec