Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Fessenheim : la centrale de la discorde

© dr - cliquez sur l'image pour agrandir

Pas de fermeture anticipée pour la centrale nucléaire de Fessenheim implantée dans le Haut-Rhin. EDF ne veut pas entamer la procédure demandée par l’État, son principal actionnaire. Une scission s’opère donc entre les deux protagonistes du dossier. Ce jeudi 16 juin 2016, les représentants du personnel devraient connaitre la décision d'EDF.

Publicité

Voilà plusieurs mois que l’État, principal actionnaire du groupe EDF, demande à ce dernier d’enclencher la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim située dans le Haut-Rhin. Le gouvernement voulait que l’opération soit menée avant fin juin, mais il n’en est rien.

EDF veut des indemnités

EDF se refuse d’entamer la procédure prétextant que la question de l’indemnisation du groupe n’a pas encore été négociée avec l’État. Un comité central se tiendra ce jeudi 16 juin 2016 et les représentants du personnel l’attendent avec impatience, car c’est lors de cette réunion, qu’ils devraient être officiellement informés de la décision du groupe.

A noter que l’annonce de l'arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim date de 1977…

Pour plus de détails

Lou

Votre météo avec

Evénements de france