Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Valls appelle de nouveau "au rassemblement", le PCF veut faire barrage au FN

Manuel Valls ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir

Manuel Valls a de nouveau appelé lundi la droite au "rassemblement" autour du candidat socialiste Frédéric Barbier, opposé à la candidate FN Sophie Montel au second tour dimanche de la législative partielle dans la 4e circonscription du Doubs. De son côté le Parti communiste a appelé lundi les électeurs de la 4e circonscription du Doubs "à faire barrage à l'élection à l'Assemblée d'une députée FN en votant Frédéric Barbier".

Publicité

"C'est l'unité des républicains qui doit prévaloir, qui doit s'imposer", a déclaré le Premier ministre en marge d'un déplacement à Jouy-le-Moutier(Val-d'Oise)."La gauche a toujours été claire" quand un deuxième tour opposait la droite au Front national, a-t-il rappelé. 

"J'en appelle à la participation. C'est important que nos concitoyens affirment l'importance du vote", a insisté également M. Valls, qui a laissé entendre qu'il se rendrait une nouvelle fois dans le Doubs d'ici dimanche."C'est important que les valeurs de la République, l'ordre républicain, la fermeté, la laïcité, mais aussi une manière de vivre ensemble soient incarnés dans cette circonscription par Frédéric Barbier", a-t-il ajouté. Frédéric Barbier "représentera bien le Doubs", ce qui est "important car il y a une entreprise mondialement connue, PSA", a-t-il aussi souligné. 

Le PCF appelle à voter pour le candidat PS 

"Comme l'a montré son attitude lors de la manifestation du 11 janvier, le FN ne se nourrit que des divisions du peuple français. C'est un parti de guerre civile", écrit le Parti communiste dans un communiqué. 

Le PCF juge néanmoins "objectivement difficile de présenter comme une victoire, le fait que le candidat socialiste puisse participer au 2e tour dans une circonscription où le PS est sortant depuis 2007"."Ce qui s'est passé dimanche dans le Doubs est un désastre électoral de plus pour notre pays et le gouvernement de par sa politique d'austérité en porte la responsabilité principale", estime-t-il. 

Le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon a lui aussi appelé à faire barrage au FN, tout en pronostiquant "la difficulté d'un sursaut de l'électorat de gauche" dimanche prochain. 

(Avec AFP)

Damien

Votre météo avec