Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Vous avez dit Femto-ST ?

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Femto-ST est une unité de recherche régionale présente sur 4 sites du campus universitaire de Besançon, mais aussi sur deux pôles à Belfort (2 sites) et un à Montbéliard. Cette unité mixte de recherche emploie 500 personnes, dont 270 permanents parmi lesquels on trouve 175 chercheurs.

Publicité

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Né de la  fusion en 2004  de cinq laboratoires dans les domaines de la mécanique, de l'optique et des télécommunications, de l'électronique, du temps-fréquence, de l'énergétique et de la fluidique, Femto-ST  est une unité mixte de Recherche associée au CNRS et rattachée simultanément à l'Université de Franche-Comté, l'École Nationale Supérieure de Mécanique et de Microtechniques (ENSMM), et l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM). En 2008, de nouvelles équipes intègrent l’institut qui s’enrichit des domaines de ’automatique et de la microrobotique, des matériaux et surfaces et de l’énergie.

Cette structure a été l’une des premières à obtenir, dès 2006, le prestigieux label « Institut Carnot » qui reconnaît la capacité de Femto-ST à mener simultanément des activités de recherche en partenariat avec le monde industriel. Les laboratoires ont noué près de 250 contrats de recherche, dont la moitié avec des PME, et ont constitué des laboratoires communs avec des entreprises en France, mais aussi aux États-Unis, en Suisse et au Japon. Aujourd’hui, il est porteur de 34 brevets, dont certains, à l’échelle européenne et même mondiale.

L’institut de recherche est à l’origine de la création de huit start-ups, soit une centaine d’emplois. On se souvient du célèbre drone-libellule de la société bisontine SilMach née en 2003  à l’initiative de quatre chercheurs. En décembre 2006, ce projet en partenariat la Direction générale de l’armement avec  avait reçu le prix « Sciences et Défense ». Ce  drone-libellule était en fait un micro-espion en silicium  de 120 mg et de 6 centimètres d’envergure intégrait  180 000 nanomuscles artificiels …

L’institut de recherche a été distingué au niveau national en janvier dernier, en remportant le trophée INPI de l’innovation, dans la catégorie « centres de recherche ».  Femto-ST a déjà remporté l’appel à projet d’équipement d’excellence Robotex visant la mise en réseau de quinze laboratoires dans le secteur de la robotique.

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille