Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

"Vue du lac Léman", le tableau retrouvé de Gustave Courbet bientôt exposé...

Gustave Courbet (1819-1877), "Vue du lac Léman", 1876. Coll. Musée d’art et d’histoire de Granville ©Benoît Croisy - cliquez sur l'image pour agrandir

Récemment retrouvé dans les réserves du musée d’art et d’histoire de Granville (Manche), actuellement fermé pour travaux, le tableau de Gustave Courbet, Vue du lac Léman, est arrivé au musée Courbet à Ornans le 19 novembre 2017 pour un dépôt d’un an.

Publicité

Il trouvera sa place dans la collection permanente, dans la salle des marines, en lien avec l’exposition d’hiver du musée, Gustave Courbet et la Fédération des artistes sous la Commune, qui se tiendra du 23 décembre 2017 au 23 avril 2018. 

L'histoire

La Vue du lac Léman, signée Gustave Courbet et datée de 1876, un an avant sa mort, appartient au musée d’art et d’histoire de Granville.

L’histoire de cette œuvre est singulière. Donnée en 1892 à la Ville de Granville par Louis Boisnard, parmi un legs de 21 tableaux et 600 livres ayant appartenu à son frère, Thomas Victor Boisnard, lieutenant de vais- seau granvillais, chevalier de la Légion d’honneur, elle était stockée dans les réserves du musée municipal avec deux autres tableaux attribué à Courbet.

Sur les conseils de Frédérique Thomas-Maurin, conser- vatrice du musée Gustave Courbet, à Ornans, Alexan- dra Jalabert, conservatrice du musée de Granville, s’est rapprochée de Bruno Mottin en juillet 2016 afin de les faire expertiser.

La multitude de faux réalisés à partir des années 1860 a imposé la plus grande prudence quant à l’authenticité de l’œuvre. De plus, Gustave Courbet faisait régulière- ment appel à d’autres peintres pour réaliser ses toiles. Si sa signature pouvait être authentique, le tableau n’était pas toujours le fruit de son travail.

En mars dernier, soit 125 ans après la donation, Bruno Mottin a authentifié la Vue du lac Léman comme étant une œuvre de Courbet. Soumis à des examens scienti- fiques détaillés, il s’avère que le tableau n’a subi aucune modification depuis 1876. Bien qu’il soit fragile, il peut être présenté au public sans restauration. 

L'oeuvre

Peint au soir de sa vie en 1876, alors que Courbet est malade et endetté, ce tableau dégage une douceur et une nostalgie bien éloignées des œuvres fougueuses de sa jeunesse. La peinture est d’une grande délica- tesse et d’une parfaite maîtrise technique.

Cette vue, réalisée depuis le lieu d’exil de Courbet en Suisse, La Tour de Peilz, représente le lac Léman et les Dents du Midi en arrière-plan.

(Communiqué)

Alexane

Votre météo avec

Evénements de ornans