Cancer des enfants : rejet à l’Assemblée d’une résolution pour 15 M€ supplémentaires

Publié le 07/12/2018 - 14:17
Mis à jour le 07/12/2018 - 15:43

L'Assemblée nationale a rejeté dans la nuit de jeudi à vendredi une proposition de résolution UDI-Agir qui visait à allouer 15 millions d'euros supplémentaires à la recherche sur les cancers des enfants, le gouvernement affirmant néanmoins son "engagement".

assemblee_nationale3.jpg
© dp
PUBLICITÉ

Le texte a été rejeté par 25 voix (essentiellement LREM) contre 14, dans le cadre d’une « niche » réservée au groupe UDI-Agir.

L’Assemblée avait voté dans le cadre de la première lecture du projet de budget pour 2019 un amendement du gouvernement octroyant 5 millions d’euros de plus à la recherche sur les cancers pédiatriques, mais cela reste « insuffisant » selon le président du groupe Jean-Christophe Lagarde, qui veut porter ce financement à « 20 millions d’euros supplémentaires », comme d’autres groupes d’opposition.

« Je ne vais pas comptabiliser le malheur » mais il s’agit de « garantir qu’aucune recherche ne soit abandonnée », a-t-il déclaré dans l’hémicycle, demandant via la résolution, non contraignante, un simple « engagement (du gouvernement) vis-à-vis du Parlement ».

La ministre de la Recherche Frédérique Vidal lui a opposé que « l’enjeu nous mobilise tous » mais « il y aurait quelque chose de dérisoire à se perdre dans les chiffres » alors que « les moyens du plan cancer sont là ».

Le texte UDI-Agir « n’est plus à jour du travail réalisé par le Parlement », a aussi soutenu la ministre, après l’adoption la semaine dernière par l’Assemblée en première lecture d’une proposition de loi MoDem renforçant la prise en charge des cancers pédiatriques, au travers de l’élaboration d’une stratégie décennale, d’un assouplissement de la possibilité pour les enfants malades de participer à des essais cliniques et d’un soutien aux familles.

Dans le cadre de cette « niche », l’Assemblée a en revanche adopté dans la nuit à l’unanimité un ultime texte « pour l’amélioration de la santé visuelle des personnes âgées en perte d’autonomie », en première lecture. Cette proposition de loi autorise à titre expérimental les opticiens-lunetiers à réaliser des examens de réfraction en EHPAD.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.71
légère pluie
le Sunday 20 January à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
987.72 hPa
Humidité
91 %

Sondage