Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Bien Urbain : le programme complet du festival !

- cliquez sur l'image pour agrandir
© bien urbain - cliquez sur l'image pour agrandir

Date

Vendredi 8 Juin 2018h
Samedi 9 Juin 2018h
Dimanche 10 Juin 2018h
Mercredi 13 Juin 2018h
Jeudi 14 Juin 2018h
Vendredi 15 Juin 2018h
Samedi 16 Juin 2018h
Dimanche 17 Juin 2018h
Mercredi 20 Juin 2018h
Jeudi 21 Juin 2018h
Vendredi 22 Juin 2018h
Samedi 23 Juin 2018h
Dimanche 24 Juin 2018h
Mercredi 27 Juin 2018h
Jeudi 28 Juin 2018h
Vendredi 29 Juin 2018h
Samedi 30 Juin 2018h
Dimanche 1 Juillet 2018h
Mercredi 4 Juillet 2018h
Jeudi 5 Juillet 2018h
Vendredi 6 Juillet 2018h
Samedi 7 Juillet 2018h
Dimanche 8 Juillet 2018h

Lieu

Place de la Révolution
Place de la Révolution
25000 Besançon
allez-y en BUS
Battant
6 Rue de la Madeleine
25000 Besançon
allez-y en BUS
ESPLANADE DES DROITS DE L'HOMME
25000 Besançon
allez-y en BUS
GRAND KURSAAL
Place du Théatre
25000 Besançon
allez-y en BUS
Maison de l'achitecture
2 Rue de Pontarlier
25000 Besançon
allez-y en BUS
Site de l'Arsenal
2 Place Saint-Jacques
25000 Besançon
allez-y en BUS

Publicité

 

Le festival d'arts urbains Bien Urbain revient à Besançon pour sa 8ème édition qui se déroulera du 8 juin au 8 juillet 2018. 15 artistes internationaux interviendront dans l'espace public bisontin compilant peintures murales, spectacles, installations et créations sonores... Découvrez quels artistes seront présents et le programme complet du festival !

Seule manifestation de cette ampleur en France, cet évènement dédié aux arts urbains associe créations in situ à une multitude de rendez-vous publics : visites à pieds et à vélo, rencontres avec les artistes, ateliers, conférences, expositions, expositions, projections de films, etc.

Les festival s'invite chez l'association HôpHopHop et collabore principalement avec l'artiste américain Brad Downey... mais pas que :

Les artistes

  • Brad Downey (Etats-Unis)

Le travail de Brad Downey est inséparable de l’espace public. Depuis une quinzaine d’année cet américain installé à Berlin, réalise des interventions qui détournent les objets et mobiliers urbains de manière ludique, désabusée ou grinçante.

  • Christian Eisenberger (Autriche)

Boulimique de travail et de production, Christian Eisenberger triture la réalité avec des installations in situ éphémères, sans que l’on ne puisse catégoriser son travail avec exactitude. Après avoir découpé et peint des milliers de cartons autour de la question de l’exclusion sociale, il les plaçait de manière anonyme dans l’espace public.

  • Julien Fargetton (France)

Julien Fargetton est un explorateur qui met en scène des objets a priori sans grande valeur et leur offre une histoire, emprunte d’anecdotes. Avec humour, il souligne l’insignifiance pour relativiser l’indécent sérieux avec lequel nous regardons et pensons nos relations aux objets et aux autres. Au travers de ses dessins, ses sculptures ou encore ses performances, cet artiste se met en quête de l’origine des choses qui l’entourent.

  • Yevgen Samborsky (Ukraine)

S’intéressant à l’histoire comme au quotidien, le travail de cet artiste ukrainien questionne la répétition de la vie de tous les jours. Son travail se constitue d’assemblages, qu’il aime à construire en collectif, avec des compagnons de projet : passants, enfants, patients psychiatriques...

  • John Fekner (Etats-Unis)

Pionnier de l’art urbain, John Fekner nous confronte à la brutalité des situations urbaines avec une distance critique et émancipatrice. Telles des « étiquettes » in situ, ses mots et phrases au pochoir mettent des mots durs sur des situations délicates, dont personne ne parle publiquement.

  • Jérôme Fino (France)

Par ses recherches scientificobricolées, Jerôme Fino s’intéresse à la ville et ses mouvements. Chaque phénomène de la rue produit un son que Jerôme Fino tente de capturer, amplifier ou filmer. En détournant les bruits environnants ou en intégrant des systèmes sonores dans la ville, il tente une réappropriation sensible des espaces collectifs.

  • Somaticae (France)

Amédée De Murcia n’a jamais cessé d’expérimenter avec le rythme et les bruits, voyageant entre la musique noise, techno et électro-acoustique. Sous son pseudo Somaticae, il se produit en live au milieu du public, et ici dans les rues de la ville.

  • Olivier Grossetête (France)

Dans un moment de partage et de convivialité, Olivier Grossetête offre aux passants un nouveau regard sur le monde qui nous entoure, tout en gardant une âme d’enfant nécessaire tant à la construction qu’à la démolition de ses œuvres gigantesques. Le plasticien, jouant avec les formes, les volumes et les matières, nous invite à participer à la construction d’un monument éphémère en cartons. Expérience humaine et artistique unique, il propose de re-bâtir ensemble l’ancien arc de Triomphe du pont Battant (1691-1776) !

  • Deana Kolen čiková (Slovaquie)

Deana Kolenčíková s’intéresse aux questions sociales d’actualité, qu’elle aborde à la fois de manière critique et avec humour, par un décalage absurde qui fait tout le charme de son travail. Lorsqu’elle agit in situ, chacune de ses actions est précédée d’une longue phase de recherches et d’analyse qui lui permet de décortiquer au plus près une situation et d’y installer des œuvres généreuses et drôles .

  • Brad Troemel (États-Unis)

Utilisant les médias de masse comme objet de travail, Brad Troemel, construit la plupart de ses projets en réaction aux tendances du net. Il joue des réseaux de communication, du secret et du public pour proposer un travail, s’amusant des paradoxes d’internet.

  • Collectif La Méandre (France)

Que se passe-t-il si nous refusons de suivre le rythme de la rue, si nous nous attardons un peu trop longtemps sur une place, au risque de nous y sentir bien ? Que se passe-t-il si nous décidons que dehors, c’est aussi chez nous ?

  • Igor Ponosov (Russie)

Igor Ponosov réalise des interventions urbaines qui engagent les spectateurs à remettre en question la réalité des choses. Il envisage la place de l’art comme un vecteur de changement social et culturel. À la frontière entre installation, performance et art visuel, son travail fait toujours écho à une particularité locale.

  • Vladimír Turner (République Tchèque)

Son travail combine à la fois le documentaire cinématographique lié à l’activisme politique, les interventions artistiques dans l’espace public - y compris la performance, les installations, etc - ainsi que les œuvres vidéo. Sans faire de distinctions entre documentaire, art dans l’espace public et activisme, Turner considère l’ensemble de son travail comme une unité qu’il qualifie de vie civique active.

  • Santiago Sierra (Espagne)

Son art pose de manière brutale la question du travail et de son exploitation à travers des performances, des installations, des photographies ou des vidéos. Son art aborde de front les questions de discrimination et d’exploitation de la force de travail humaine dans le système capitaliste. Reproduisant des rapports de domination souvent occultées, il s’octroie parfois le rôle d’artiste employeur proposant un travail vain ou dégradant à des salariés dont la seule motivation est de percevoir un salaire.

  • Helmut Smits (Pays Bas)

Helmut Smits regarde les objets du quotidien comme s’il les découvrait chaque jour. Artiste conceptuel, il ne se contraint pas à un seul média et travaille sur la matière, l’usage et le contexte des objets du quotidien qu’il choisit et modifie comme bon lui semble.

  • Jazoo Yang (Corée)

Jazoo Yang est intéressée par l’évolution des villes et la poésie nostalgique qui se dégage des quartiers populaires démolis à grande vitesse pour laisser place à d’immenses immeubles d’appartements ou bureaux. Pour cette série, elle a parcouru les ruelles et maisons condamnées de Busan en Corée pour en prélever des bribes : peinture craquelée, mousse de matelas, moustiquaire, papier peint décollé, plastiques… Elle les agence ensuite à la manière de collages abstraits, figés par une résine transparente révélant les matières et leur fragilité.

Le programme complet :

  • Vendredi 8 juin
    19h Arsenal - Soirée d’ouverture
    20H Arsenal - Spectacle «Douter de mes propres appuis»
  • Samedi 9 juin
    16h 52 Battant - Rencontre avec Helmut Smits + Mini visite
    19h Départ Arsenal - DAB Concert sur 12V de Jérôme Fino et Somaticae
  • Dimanche 10 juin
    13h→15h Arsenal - Repas collectif
    15h→18h Départ Arsenal - Visite guidée à vélo
  • Mercredi 13 juin
    15h→16h30 Départ Arsenal- Visite à pied enfants
    19H Arsenal - Rencontre avec Deana Kolenčiková
  • Jeudi 14 juin
    19h Maison de l’Architecture - Vernissage de l’exposition de Jazoo Yang
  • Vendredi 15 juin
    20h Kursaal - Cinéma « C’est assez bien d’être fou » + rencontre avec Antoine Page
  • Samedi 16 juin
    11h→15h Ferme des Vaîtes - Atelier de sérigraphie
    15h→17H Départ Arsenal - Visite à pied
    15H Kursaal - Cinéma : « C’est assez bien d’être fou »
    17H30 Kursaal - Cinéma : « FAME » et « Public Discourse » + rencontre avec Brad Downey
  • Dimanche 17 JUIN
    13h→15h Arsenal - Repas collectif
    15h→18h Départ Arsenal - Visite à vélo
  • Mercredi 20 juin
    15h→16h30 Départ Arsenal- Visite à pied enfants
  • Jeudi 21 juin
    19H Arsenal - Rencontre avec Julien Fargetton
    20h Arsenal - Projection de clips
  • Vendredi 22 juin
    19h Arsenal - Présentation des livres de Zoo Project
    20h30 Arsenal - Concert : Le survol du bourdon
  • Samedi 23 juin
    11h→19h Arsenal - UNLOCK Salon de l’édition artisanale
    15h→17H Départ Arsenal - Visite à pied « Patrimoine et art urbain »
  • Dimanche 24 juin
    10h→18H Arsenal - UNLOCK Salon de l’édition artisanale
    13H→15H Arsenal - Repas collectif
    15h→18h Départ Arsenal - Visite à vélo
  • Mercredi 27 juin
    15h→16h30 Départ Arsenal- Visite à pied enfants
    18h Maison de l’ArchitectureRencontre avec Jazoo Yang
  • Jeudi 28 juin
    16h→19h Mobilo esplanade des droits de l’homme- Atelier Tamp’Os et librairie
    19h Arsenal - Rencontre avec Vladimir Turner
  • Vendredi 29 juin
    16h→19h Mobilo esplanade des droits de l’homme- Atelier Tamp’Os et librairie
  • Samedi 30 juin
    15h→17h Départ Arsenal - Visite guidé à pied
    16h→19h Mobilo esplanade des droits de l’homme- Atelier Tamp’Os et librairie
  • Dimanche 1 Juillet
    15h→18h Départ Arsenal - Visite à vélo
  • Mercredi 4 juillet
    15h-16h30 Départ Arsenal- Visite à pied enfants
    19h Arsenal - Rencontre avec Yevgen Samborsky
  • Jeudi 5 juillet
    19h Arsenal- Rencontre Igor Ponosov
  • Vendredi 6 juillet
    18h Maison de l’Architecture- Visite guidée de l’exposition de Jazoo Yang
    20H - 23H Maison de l’Architecture - Cinéma : « Murs murs » et « Sky’s the limit »
  • Samedi 7 juillet
    9h Place de la Révolution - Élévation de l’arc de Triomphe d’Olivier Grossetête
    15h-17H Départ Arsenal - Visite à pied « Patrimoine et art urbain »
  • Dimanche 8 juillet
    14H Place de la Révolution - Démolition de l’arc de Triomphe d’Olivier Grossetête
    15h - 18h Départ Arsenal - Visite guidée à vélo
Elise L.
manifestation, concert, exposition, conférénce, etc.

Evenements de Besançon

Lun, 25 Juin 2018 19h30 - 22h00
Local de l'association Photographie Besançon Les Amis - Besançon
Mar, 26 Juin 2018h
Foyer de la danse du Kursaal - 2 place du Théâtre - 25000 BESANCON - Besançon
Mar, 26 Juin 2018 18h30 - 20h00
Maison de l'environnement de Bourgogne Franche-Comté - Besançon
Mar, 27 Février 2018 0h00 - Mer, 27 Juin 2018 0h00
Atelier Fontaine Argent - Besançon
Mar, 26 Juin 2018 0h00 - Mer, 27 Juin 2018 0h00
Complexe sportif de la Malcombe - Besançon

Evénéments : Animations, visites

Jeu, 15 Février 2018 0h00 - Jeu, 15 Novembre 2018 0h00
Ven, 1 Juin 2018 0h00 - Sam, 30 Juin 2018 0h00
Sam, 16 Juin 2018 0h00 - Dim, 27 Janvier 2019 0h00