Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Festival de caves

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir

Date

Mardi 8 Mai 2012 20h00 - Mercredi 20 Juin 2012 20h00

Lieu

DIVERS LIEUX (Besançon et Grand Besançon)
25000 Besançon et plusieurs communes de la CAGB
allez-y en BUS

Tarifs

Tarif plein 12 € - réduit 10 € (adhérents de la Cie Mala Noche) et 7 € (moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d'emploi)

Publicité

 

La 7e édition du Festival des caves, organisé par la compagnie bisontine Mala Noche, se déroule du 8 mai au 20 juin dans des caves de Besançon, de l'agglomération bisontine et d'autres communes (Montbéliard, Bavans, Lyon, Strasbourg...). Créations, spectacles de compagnies invités, lectures sont au programme.

Le programme à Besançon et dans la CAGB

Les dates mentionnées sans lieu sont celles des spectacles à Besançon

Créations :

  • Jaz, de Koffi Kwahulé, mise en scène de Guillaume Dujardin, avec Léopoldine Hummel.11, 12, 13 mai à 20h, 3 juin à 14h.

Jaz est une énigme. Puissante et impalpable à la fois. Elle nous livre son poème en apnée, son chant décohérent, la déflagration de son identité.

  • Chronique d’un suprasensuel, adaptation de La Vénus à la fourrure de Léopold von Sacher Masoch, Texte et mise en scène de Raphaël Patout, avec Pierre-François Doireau et Pearl Manifold. 31 mai, 1er juin à 20h, 3 juin à 16h.

Masoch nous fait part de son rêve d'Amour absolu. Dans celui-ci, il y a quelque chose d'inadmissible, d'incompréhensible. Il nous plonge dans un abîme: celui de la Passion qui fait que l'on donne tout à l'Autre. 

  • After the end, de Dennis Kelly, mise en scène d’Olivier Werner, avec Pierre-François Doireau et Pearl Manifold.  8, 9 mai, 6 juin à 20h, 2 juin à 18h, Avanne le 18 mai à 20h, Pirey le 26 mai à 20h.

Une femme et un homme. Enfermés dans un abri anti-atomique avec pour seules ressources de quoi survivre quelques jours. La parole et le corps deviennent des armes pour atteindre.

  • Les Nuits Blanches, d’après Dostoïevski, mise en scène de Damien Houssier, avec Léopoldine Hummel et Maxime Kerzanet. 20 mai à 20h, 2 juin à 16h, 13,14 juin à 20h.

Il observe la ville, les gens, il invente des rendez-vous muets avec des passants coutumiers, imagine que tous les habitants s'enfuient, que tout le quitte, qu'il est seul, à contre-courant du mouvement de la ville.

  • Pas de panique, Daddy, de et par Léopoldine Hummel. 10, 24 mai à 20h, 2 juin à 22h, Pouilley-les-Vignes le 9 juin à 20h.

Léopoldine met en musique les auteurs qu'elle aime. Avec ses instruments et ses objets, elle cherche à mettre en relief les sommets et les creux, les silences et les cacophonies qui s'échappent des lettres.

  • Clara, modèle, d’après José Carlos Somoza, adaptation et mise en scène de Guillaume Dujardin, avec Pearl Manifold. 18, 19 et 20 juin à 20h.

Clara est une toile hyper dramatique. Elle souhaite être peinte par un génie. Elle a accepté tous les sacrifices pour devenir œuvre d’art. Elle a accepté les vertiges, quelquefois immenses. Elle a frôlé la chute, souvent.

  • Anéantissement, de Alain Kamal Martial, mise en scène de Simon Vincent, avec Léopoldine Hummel et Charlotte Ligneau.4, 5, 6 juin à 20h.

Une vieille femme convoque sa fille à son chevet. C'est le moment de dévoiler les épisodes de l’histoire familiale qu’elle avait passés sous silence. La fille est confrontée à une voix qu'elle ne peut pas entendre. 

  • L’Inhumation volontaire, d’après Dostoïevski, adaptation et mise en scène de Raphaël Patout, avec Christian Pageault. 9 juin à 20h, Deluz le 12 juin à 20h.

Un homme choisit de s’emmurer vivant, afin de cultiver dans la solitude, son individualité. Inlassablement, il tente de s’inventer un discours « vrai » sur lui-même, de trouver sa sincérité.

  • L’Hypothèse du vin, de et par Christian Pageault, Pierre-François Doireau et Léopoldine Hummel. 15 mai à 20h.

Une dégustation de six vins. Des lectures et des musiques évoqueront le vin, ses rituels, ses arômes, ses anecdotes, son vocabulaire, et les inspirations qu'il a fait naître chez les écrivains qui l'ont côtoyé.

Spectacles invités :

  • Tonto, de et par Jacques Brücher, mise en scène de Nathalie Brücher. 22, 23 mai à 20h.

Au détour d'un mot, d'un geste, d'une idée la sœur, le père, la mère, de Tonto jaillissent en lui et se mettent à vivre. Tonto nous donne une leçon de vie et d'espoir à la fois cocasse et pleine d'émotion.

  • Corvée de bois, de Didier Daeninckx, mise en scène de Didier Kerckaert, avec Nicolas Dufour. 16, 17, 18, 19 mai à 20h.

Comprendre comment un jeune homme ordinaire, qui aime profiter de la vie s’est transformé en un monstre, prêt à commettre toutes les horreurs, sans le moindre doute, sans la moindre hésitation.

  • Pourquoi y a-t-il ?, de et par Claude Alexis. 26, 27 mai à 20h. Vaire-le-Petit le 25 mai à 20h. 

Que sait-on d’elle ? Elle est nommée Claire et apparemment elle est femme de ménage dans un lieu dédié au théâtre. Les mots la fascinent, elle en est gourmande. Elle fait le ménage, si peu, et parle, et interroge.

  • Le Dernier des dériveurs, à travers l’œuvre complète de Guy Debord, de et par Jean-Michel Potiron. 25 mai à 20h, 3 juin à 11h, Saône le 26 mai à 20h.

La qualité de la vie et l’omniprésence de l’art dans la vie ne sont qu’une seule et même chose. Ce spectacle est une initiation percutante à la philosophie contemporaine et à la compréhension de notre société de consommation.

  • Protesto !, solo Inutile Pour une culture qui cultive, de et par Jean-Michel Potiron. 29, 30 mai à 20h.

 « Ils sont de plus en plus nombreux ceux qui, lorsqu’ils entendent le mot ‘‘pensée’’, sortent leur culture. » Alain Finkielkraut

  • Charly Chanteur, de et par Charly Marty. 8 juin à 20h.

Charly Chanteur c'est un vrai-faux chanteur qui fait un vrai-faux concert. Ses balades spleenétiques sont comme des chansons dépressives mais en plus drôles.

  • Pybrac/performance, d'après Pierre Louÿs, une proposition de Thierry Paret et Marc Stutz-Boukouya. 14, 15, 16 juin à 20h.

Après deux courts textes voici une rareté encore, qui fera la part belle à l'humour et à la colère, une énergie mise en multiplication sonore avec la complicité de Marc Stutz-Boukouya, tromboniste de jazz de haut vol.

Lectures :

  • Sans maintenant, de Manuel Daull, par Nicolas Dufour. 15 mai à 20h.

Un homme assis à la terrasse d'un restaurant regarde un autre homme, assis à cette même terrasse, découper à l'aide de son couteau, les pages non massicotées d'un petit livre de Beckett. 

  • L'ombilic des limbes, et autres écrits..., de Antonin Artaud, par Anaïs-Marie Mazan. 19 mai à 20h.

Donner à entendre les mots d'Artaud pour offrir un aperçu de son caractère fort, furieux, entier, touchant à travers ses textes et ses lettres ; comprendre la façon dont il se battait avec la vie, avec l'amour...

  • L’abbé M, de et par Daniel Conrod. 20 mai à 20h.

Un oncle au passé trouble, l’Oncle comme on l’appelle tout le temps. On pourrait dire de lui qu’il est un héros à l’envers. Coupable de collaboration avec les Allemands durant l’Occupation ? Jusqu’où est-il allé ?

Tous les spectacles se déroulent dans des caves d'institutions ou de particuliers. L'adresse est indiquée au moment de la réservation au 03.81.83.25.04 - ciemalanoche@yahoo.fr

Pour les spectacles présentés hors de l'agglomération du Grand Besançon, voir sur le site www.compagniemalanoche.fr

miss.dom
manifestation, concert, exposition, conférénce, etc.

Evenements de avanne-aveney

Dim, 17 Décembre 2017 16h00
Eglise d'Avanne-Aveney - AVANNE-AVENEY

Evénéments : Spectacle

Sam, 2 Décembre 2017 0h00 - Dim, 28 Janvier 2018 0h00
Ven, 15 Décembre 2017 20h00 - 21h30
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
Sam, 16 Décembre 2017 16h00 - Dim, 17 Décembre 2017 0h00
Sam, 16 Décembre 2017 20h30