Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

festival Musique et Mémoire / L’air en espagnol au temps de Luis XIII

Il Festino (Emmanuelle Marty) - cliquez sur l'image pour agrandir

Date

Dimanche 3 Août 2014 17h00

Lieu

Eglise Notre-Dame de l’Assomption
70440 Servance
allez-y en BUS

Tarifs

15 €, 5 € (réduit)

Site internet

Publicité

 

Il Festino / L’impressionnant corpus d’airs de cour édités tout au long du XVIIe siècle (plus d’un millier répertoriés à ce jour) comporte une petite trentaine d’airs en espagnol. Certains d’entre eux furent interprétés lors des représentations de ballets de cour, genre emblématique sous Louis XIII qui alternait le récit et la danse organisés en « entrées ». 

Certains de ces airs furent édités par Pierre Ballard, détenteur alors du privilège (exclusivité) royal, la plupart dans leur version à voix seule et tablature de luth ou guitare, et pour certains, comme le magnifique Si sufro port ti morena de Gabriel Bataille, à 4 parties. Il est vraisemblable qu’il s’agissait de chansons ou tonos espagnols plus ou moins populaires qui, diffusées par les musiciens et chanteurs eux-mêmes, parcouraient l’Europe d’alors sans se soucier des frontières géographiques et linguistiques. Ainsi, pour l’air Vuestros ojos tienen d’amor, mis en tablature par Gabriel Bataille et édité en 1609, on peut trouver des concordances en Italie mais aussi dans le célèbre Musical Banquett de Rober Dowland (1610). La pratique du chant en espagnol en tant que genre « exotique » connaît un engouement sans équivalent,  comme en témoigne la présence de ces airs dans les ballets de cour et leur édition systématique.

musetmemoire
manifestation, concert, exposition, conférénce, etc.

Evenements de servance

Evénéments : Concert, Musique

Mer, 13 Décembre 2017 20h30 - Dim, 14 Janvier 2018 0h00
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
Sam, 16 Décembre 2017 0h00 - Dim, 17 Décembre 2017 0h00