Championnat de France du dessert : Sébastien Michel va mettre la main à la pâte…

Publié le 18/02/2013 - 17:37
Mis à jour le 19/02/2013 - 10:18

La septième finale régionale du 39ème championnat de France des desserts se déroulera au lycée Raymond Mondon à Metz ce mardi 19 février 2013. "Juniors" et "professionnels" sont conviés à ce concours organisé depuis 1974 par le Cedus (Centre d’Etudes et de Documentation du Sucre) et l’Education Nationale. Parmi eux, un seul Franc-Comtois : Sébastien Michel, 26 ans, pâtissier à la Trattoria Toscana , un restraurant à Miserey-Salines. 

capture14.png
©
PUBLICITÉ

Cette journée de compétitions réunira 15 candidats et sera scindée en deux, le matin pour la catégorie « juniors » et l’après-midi pour la catégorie « professionnels ». « Les juniors » présents viennent des lycées hôteliers français et de CFA ( Centre de Formation d’Apprentis ) préparant la mention complémentaire « Cuisiniers en desserts de restaurant ».

Côté professionnels,huit candidats s’affronteront et et devront péparer leur pâtisserie  en seulement trois heures ! Sébastien Michel,  seul Franc-Comtois en lice, présentera son fameux dessert, la « Mela verde » (pomme verte) :   » J’ai mis cinq mois à raison de vingt heures par semaine pour réaliser ce dessert. Le plus dur, je pense, a été de trouver l’idée. Je suis toutefois confiant pour demain »

Deux gagnants :

Un gagnant sera choisi par deux jurys ( travail et dégustation) dans chacune des deux catégories et pourra concourir pour la grande Finale Nationale le 26 et 27 mars au Lycée Professionnel Louis Guilloux à Rennes  et présidé par le chef de renom Olivier Roellinger.

Pour rappel, c’est un Bisontin, Nicolas Brie, qui avait remporté le titre de champion de France du dessert en 2010, (lire notre aticle ici).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Le cas de Vincent Lambert, resté paraplégique après un grave accident de la route en 2008, suscite de vifs débats en France. Ces derniers se sont intensifiés depuis l'arrêt des soins et le volte-face ce lundi soir de la cour d'appel de Paris qui ordonne leurs reprises. Que dit la loi ? Réponses…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.25
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage