400 acteurs économiques en séminaire pour "réussir ensemble" la fusion entre la Bourgogne et la Franche-Comté

Publié le 04/04/2015 - 18:12
Mis à jour le 06/04/2015 - 09:39

Discours et tables rondes. François Patriat et Marie-Guite Dufay, les deux présidents des régions Bourgogne et Franche-Comté ont présenté durant ce séminaire les grandes  caractéristiques de la future grande région qui sera semble-t-il,  la plus industrialisée de France.

photo_crb_-_ph._maupetit2.jpg
Marie-Guite Dufay et François Patriat ©Ph Maupetti CRB
PUBLICITÉ

"Avec plus de 25 % de salariés dans l’industrie, la grande région Bourgogne Franche-Comté sera la région la plus industrialisée de France" C'est une des informations distillées pour vendre aux  acteurs économiques de la  future grande région les mérites de notre future Bourgogne Franche-Comté.  Troisième pour les secteurs horlogerie, bijouterie, maroquinerie, lunetterie, quatrième pour la fabrication métallique et l’industrie automobile. Elle comptera cinq pôles de compétitivité (plasturgie, microtechnique, nucléaire, véhicule du futur et agroalimentaire) et une vingtaine de grandes filières et clusters. Voilà pour la présentation rapide faite aux 400 chefs d’entreprises, élus, acteurs publics et privés du monde économique, consulaires, syndicalistes et représentants de filières qui se sont déplacés à Dijon pour ce second séminaire commun aux deux régions.

Les deux présidents de région ont aussi confirmé dans un communiqué  "la nécessité de conforter un véritable écosystème de l’innovation, en connectant davantage la production, la recherche, la formation et l’ensemble des territoires. La grande région atteindra ainsi une taille critique suffisante pour investir dans les emplois de demain et réussir ensemble le développement économique de la Bourgogne et de la Franche-Comté." À se demander comment on fait aujourd’hui sans la fusion...

 Info +

  • Un troisième séminaire commun " Réussir ensemble la vie associative" est organisé le 17 avril 2015 à Besançon 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.36
couvert
le 23/10 à 15h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
85 %

Sondage