Alerte Témoin

A Dijon, Cazeneuve inaugure une école de gendarmerie, la première ouverte depuis 20 ans

Publié le 25/11/2016 - 15:20
Mis à jour le 27/11/2016 - 09:16

Bernard Cazeneuve a inauguré ce vendredi 25 novembre 2016 à Dijon une nouvelle école de gendarmerie, la première depuis 20 ans selon le ministre de l'Intérieur qui s'en est pris à la droite accusée d'avoir fermé quatre de ces établissements.

recemment_mis_a_jour18.jpg
le 25/11/16 à Dijon © Place beauveau
PUBLICITÉ

"C'est un événement majeur pour la sécurité des Français, pour l'Etat et pour la République confrontée à un niveau de menace" terroriste "plus élevé que jamais", a déclaré Bernard Cazeneuve dans son discours. "Cela fait près de vingt ans qu'aucune école de gendarmerie n'a été ouverte en France", a assuré le ministre, ajoutant "qu'entre 2007 et 2012, pas moins de quatre écoles ont été fermées (...) au nom de ce que l'on a appelé la Révision générale des politiques publiques (RGPP)" sous la présidence Sarkozy.

"13.000 postes avaient alors été supprimés dans la police et dans la gendarmerie", a-t-il de nouveau accusé, précisant que le gouvernement actuel a "rompu avec cette logique". "Non seulement nous remplaçons les départs à la retraite", a argumenté M. Cazeneuve, "mais en outre, d'ici à la fin du quinquennat, 9.000 policiers et gendarmes supplémentaires auront rejoint les commissariats de police et les brigades de gendarmerie".  Cette année, selon lui, 10.000 gendarmes seront ainsi "sortis des écoles", 9.000 l'année prochaine.  

Depuis le 17 octobre 2016, 120 premiers élèves-gendarmes sous-officiers ont entamé à Dijon leur formation, ils seront au total 500 d'ici la fin de l'année.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Karim Bouhassoun connaît-il si bien Besançon ?

Dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale de Besançon, maCommune.info a invité les 9 candidats à répondre à un quiz 100% bisontin pour savoir s'ils connaissaient si bien la ville qu'ils  veulent représenter et le quotidien des habitants. C'est au tour de Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins avec sa liste "la liste citoyenne de Besançon"...

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut connaît-il si bien Besançon ?

Dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale de Besançon, maCommune.info a invité les 9 candidats à répondre à un quiz 100% bisontin pour savoir s'ils connaissaient si bien la ville qu'ils  veulent représenter et le quotidien des habitants. C'est au tour de Ludovic Fagaut, candidat Les Républicains avec sa liste "Besançon maintenant"...

Municipale 2020 : Marie-Guite Dufay, Patrick Ayache, Alain Fousseret soutiennent… Anne Vignot

Une trentaine d'élu-es et anciens élu-es, ont choisi de soutenir la candidature d'Anne Vignot pour l'élection municipale de Besançon dont la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, Patrick Ayache, vice-président du conseil régional, Martial Bourquin, sénateur du Doubs, etc.

Baisse des dotations horaires au collège Diderot : Anne Vignot apporte son soutien au personnel

Comme nous le dénonçait le Snes FSU dans un article en date du 6 février dernier, les moyens vont baisser pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycée. Ce 16 février 2020, Anne Vignot, candidate à l'élection municipale de Besançon, souhaite apporter son soutien aux personnels du collège Diderot.

Municipale 2020 : Alexandra Cordier connaît-elle si bien Besançon ?

Dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale de Besançon, maCommune.info a invité les 9 candidats à répondre à un quiz 100% bisontin pour savoir s'ils connaissaient si bien la ville qu'ils  veulent représenter et le quotidien des habitants. Après Jean-Philippe Allenbach jeudi, on poursuit avec Alexandra Cordier, candidate sans étiquette avec sa liste "Ensemble !".

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.08
légère pluie
le 19/02 à 15h00
Vent
3.12 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
82 %

Sondage