Alerte Témoin

Last Train à la Rodia

Publié le 10/08/2020 - 11:48
Mis à jour le 10/08/2020 - 11:48

Last Train, à (re)découvrir à la Rodia, samedi 17 avril 2021 avec leur album « The Big Picture », sorti à l’aube de l’automne 2019.

1-LAST-TRAIN
1-LAST-TRAIN
PUBLICITÉ

Des yeux qui n’en finissent plus de sonder le calendrier, des talons qui frappent le sol frénétiquement et des guitares qui réclament leur libération du studio. Autant de signes qui trahissent l’impatience féroce de ceux qui n’ont connu que la route pendant trois ans et 350 concerts à travers
la France, l’Asie ou les Etats-Unis. Last Train s’est construit sur scène, s’est façonné au rythme enragé des tournées et a signé le premier chapitre de son histoire, « Weathering » , entre deux aires d’autoroutes. De la scène du Bataclan aux plus importants festivals du globe, les quatre membres
du groupe, qui ont d’une fratrie tout sauf le sang, ont marqué le rock français au fer rouge.

Une course effrénée jusqu’au feu rouge, en 2018, pour reprendre son souffle, compter les kilomètres parcourus et envisager la suite du chemin. Une année pour mûrir le successeur du premier album, une année pour mûrir tout court. Passés de l’adolescence à la vie de jeunes adultes plus rapidement que prévu, les quatre garçons découvrent les vertus d’un temps qu’ils n’ont jamais pu prendre. Un temps nécessaire pour développer leur propre maison de disque et agence de booking, donner vie à un festival à leur image, mais aussi et surtout pour redonner du sens à la musique. S’émanciper des clichés du rock pour en dévoiler la plus pure essence : un moyen d’expression avant d’être un genre, une source inépuisable de voies à emprunter.

« The Big Picture » , qui est sorti à l’aube de l’automne 2019, est une fresque de paysages et d’espaces qui n’ont que faire des limites et des frontières. Un regard porté sur l’ensemble, l’illustration d’une vision au-delà de la ligne d’horizon. Mais cet album est aussi celui de l’intime, une exploration en profondeur, une confession. Et de l’introspection naît la mélancolie, la fureur et le frisson. Intenses, fatalistes et toujours sincères, les onze titres qui composent ce nouveau chapitre sont le résultat d’une démarche que Last Train a voulu réfléchie, moins précipitée et définitivement assumée. Il semblerait presque que la Norvège, terre d’accueil de l’enregistrement de l’album, lui ait donné de sa lumière si particulière, furtive mais puissante, majestueuse et contrastée.

Festival TETRAKTYS, 14ème édition – Concert de clôture

Festival TETRAKTYS, 14ème édition – Concert de clôture

  • Le 4 octobre 2020 à 17:00
Concert de clôture - Dimanche 04 octobre au Prieuré de Marast(70) à17h00. Vents et piano : Magnard / Poulenc / Debussy / Saint-Saëns. Un florilège de musique française à la croisée des XIXe et XXe siècles pour clôturer ce festival : le quintette pour vents et piano d’Albéric Magnard, le trio pour hautbois, basson et piano de Francis Poulenc et la sonate pour hautbois et piano de Camille Saint-Saëns. Programme ponctué de deux des préludes pour piano de Claude Debussy. Alice Vincent, flûte – Fabrice Ferez, hautbois - Frank Brodu, clarinette – Damien Rose, basson – Sylvia Kohler, piano
Festival TETRAKTYS, 14ème édition – Cordes et piano

Festival TETRAKTYS, 14ème édition – Cordes et piano

  • Le 3 octobre 2020 à 17:00
Beethoven / Fauré : programme autour de deux génies de la musique. En ouverture, le quatuor à cordes opus 18 n°1 en FaM de L.V Beethoven, dont nous fêtons le 250è anniversaire de la naissance. Premier d’une série de 16, trop difficile dans son édition originale, Beethoven le remania considérablement. Son deuxième mouvement aurait été inspiré par la scène du tombeau dans le Roméo & Juliette de Shakespeare. Le quatuor avec piano n°1 opus 15 de Gabriel Fauré terminera ce programme. Dans une formation peu fréquente à l’époque, ce quatuor « nourri de tant de sève » voit le jour peu après une période difficile pour Fauré. Il dut également en réécrire le final dont il ne semblait pas se satisfaire. Isabelle Debever et Anna Simerey, violons – Dominique Miton, alto – Georges Denoix, violoncelle – Sylvia Kohler, piano
Concert Festival POTE Espiègle dos à dos : Bach X Norman

Concert Festival POTE Espiègle dos à dos : Bach X Norman

  • Le 23 octobre 2020 à 20:00
Confronter l’éclectisme de Bach, qui n’est plus à présenter, et celui d’Andrew Norman, jeune compositeur américain : tel est le pari relevé par les trois solistes de ce programme d’une fraîcheur désarmante. Un concert proposé dans le cadre du festival aux multiples facettes POTE – Playing On The Edge –, qui affirme sa singularité dans la vie culturelle bisontine : créer une véritable communauté artistique animée par le décloisonnement de la musique. Interprètes : Szuhwa Wu, violon ; John Stulz, alto ; Sophie Paul-Magnien, violoncelle
Festival Modulations Radio Campus Besançon

Festival Modulations Radio Campus Besançon

  • Le 25 octobre 2020 à 14:30
> dimanche 25 octobre, 14h30 (durée 1h) Voyage biophonique aux antipodes À l’aide de captations sonores du Pôle Sud au Pôle Nord, le collectif de chercheurs en bioacoustique Biophonia invite le visiteur à écouter la diversité des sons et l’adaptation des espèces au contexte environnemental. Il vous propose ainsi d’être à l’écoute du monde, de détecter grâce au son la présence d’espèces discrètes pour tenter de suivre l’évolution de la biodiversité à long terme. > dimanche 25 octobre, 16h (durée 1h30) Les révolutions féministes Emmanuelle Josse et Marie Barbier, co-fondatrices de La déferlante, la revue des révolutions féministes, déroulent au long de cette séance d’écoute un chemin de fer sonore imaginaire : entretiens, reportages, récits, pour documenter les débats féministes et penser les grandes questions de société au prisme du genre. En partenariat avec Radio Campus Besançon, dans le cadre du festival Modulations Réservations : parcoursbesancon@gmail.com
ANNULÉ Festival salsa #20ansSalsamoondo

ANNULÉ Festival salsa #20ansSalsamoondo

  • Du 2 au 4 octobre 2020
"C'est le cœur un peu lourd que nous sommes contraints d'annoncer l'annulation/report de notre festival des 20 ans le week-end du 2-3-4 octobre 2020". 20 ans, ça se fête ! Venez vivre à nos côtés 3 jours de folie au Grand Kursaal de Besançon pour se retrouver, danser et partager des moments intenses et vibrants autour d’une passion commune : la salsa ! Un festival avec des artistes et un programme incroyables.    

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     8.14
    légère pluie
    le 25/09 à 21h00
    Vent
    2.81 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage