"La Dépanne" ou l'aide alimentaire réservée aux étudiants à Besançon

Publié le 24/04/2014 - 10:55
Mis à jour le 24/04/2014 - 18:12

"La Dépanne" est une association créée le 7 janvier 2014 à Besançon pour offrir une épicerie sociale aux étudiants en situation de précarité. Vincent Gayet, président de l'association, ainsi que Elza Van Gastuel, vice-présidente et Benjamin Chapotte, trésorier sont étudiants à l'IRTS et s'entourent de près de 25 bénévoles pour venir en aide à plus de 80 étudiants...

1220712046_etudiants_internationaux.jpg
Amphithéâtre Lévêque à la Fac de Lettres de Besançon (illustration) © Michel Stimpfling
PUBLICITÉ

Dans le cadre de leurs études à l’IRTS (Institut régional en travail social), Vincent Gayet et ses associés ont effectué un travail de recherche sur la précarité étudiante. C’est suite à cette étude qu’ils ont pris conscience d’un réel besoin et ont décidé de réagir.

A cause d’un doublement du chiffre de demandeur d’aide alimentaire, la priorité a été donnée aux familles. Les étudiants ne pouvaient donc plus bénéficier de cette aide. « Nous avons voulu prendre le relais et créer une épicerie sociale étudiante pour toutes les personnes bénéficiant du statut étudiant. » La Dépanne et ses 25 bénévoles, en grand partie des étudiants, accompagne environ 80 étudiants dont les droits sont ouverts par le service social du Crous.

Une aide destinée aux étudiants

« Quand on a fait l’enquête, on s’est rendu compte que beaucoup d’étudiants étaient ouverts à l’aide mais que les horaires des épiceries ne coïncidaient pas à ceux des cours », explique Vincent Gayet. L’association travaille avec la Banque alimentaire qui lui livre les denrées une fois par semaine. Tous les mardis soirs de 18h30 à 20h30, en moyenne 50 étudiants se rendent au 17 rue du professeur Haag. Cette salle est prêtée par la ville de Besançon et gérée par le Centre 1901 pour permettre aux associations d’avoir un local pour exercer leur activité.

A la recherche d’une salle

La Dépanne est à la recherche d’une salle permanente pour avoir un plus grand espace de stockage et développer leur activité. « Nous voulons créer un espace de rencontre, d’échange et d’information pour les étudiants », insiste Vincent Gayet. Leur enquête avait aussi révélé que beaucoup d’étudiants se sentaient mal à l’aise dans les épiceries sociales, « ils avaient l’impression de prendre la part des familles modestes »

Infos pratiques

  • Le Dépanne
  • Espace associatif – 17, rue Haag – 25000 Besançon
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.24
ciel dégagé
le 20/09 à 18h00
Vent
6.34 m/s
Pression
1020.53 hPa
Humidité
48 %

Sondage