Appartement saccagé à Besançon : les trois suspects mis en examen

Publié le 22/07/2015 - 20:57
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:42

Les trois hommes suspectés d'avoir participé au saccage d'un appartement, faisant deux blessés dans le quartier Planoise à Besançon, ont été mis en examen ce mercredi 22 juillet 2015 pour "violences aggravées".

dsc02095.jpg
Palais de justice de Besançon. DR
PUBLICITÉ

Ces trois hommes âgés d’une vingtaine à une quarantaine d’années ont été interpellés mardi matin 21 juillet 2015 par les policiers de la sûreté départementale.

Défavorablement connus des services de police, ils ont été présentés devant un juge d’instruction bisontin qui a prononcé leur mise en examen pour divers motifs, dont « violences aggravées, en réunion et avec arme ». Deux d’entre eux ont été placés en détention provisoire et le troisième a été placé sous contrôle.

Le 11 juillet 2015, des dizaines d’individus étaient entrées dans un appartement de la rue de Franche-Comté munis de bâtons et de couteaux. Ils avaient totalement ravagé le logement où vivait une famille nombreuse d’origine macédonienne, qui avait réussi à se réfugier juste à temps à l’étage supérieur, avec son bébé de neuf mois. La police était intervenue juste au moment où la bande s’apprêtait à en découdre avec eux.
?
Une femme de 65 ans de la famille visée a été blessée à la main d’un coup de couteau. Trois coups de feu ont également été tirés durant l’altercation, dont l’un a légèrement blessé à la hanche un homme qui ne faisait pas partie de la famille agressée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.52
nuageux
le 18/06 à 21h00
Vent
2.17 m/s
Pression
1013.19 hPa
Humidité
76 %

Sondage