Attentat contre Charlie Hebdo : "Une réaction démocratique et populaire s’impose !"

Publié le 10/01/2015 - 11:37
Mis à jour le 10/01/2015 - 11:37

Le Front de Gauche appelle à la manifestation bisontine samedi 10 janvier à 14h place de la Révolution à Besançon. "Face à l’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo, une réaction démocratique et populaire s’impose !" indique-t-il.

CharlieHebdorassemblement.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« L’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo nous frappe de stupeur. Douze morts dont les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu et Tignous ! Notre première pensée va aux familles et aux proches des victimes. Le Front de gauche leur apporte sa solidarité pleine et entière.

Cet acte barbare ne doit pas être laissé sans réaction. Il frappe un organe de presse. Quels qu’en soient les auteurs, c’est à la liberté de la presse qu’ils ont voulu s’en prendre. C’est donc à notre liberté de penser qu’ils ont voulu s’attaquer. Ce sont les libertés démocratiques qu’ils veulent mettre en cause. Ils ne réussiront pas à nous intimider.

Face à cet acte odieux, il faut une réponse qui mobilise tous les démocrates, une réponse qui montre que nos concitoyen-nes refusent d’être entrainé-e-s dans la spirale de la peur, une réponse qui affirme, face au terrorisme, que la France est riche de sa diversité, fière de la liberté d’opinion qui y règne. Face à la terreur, il faut répondre par plus de démocratie, plus de fraternité et de tolérance.

C’est pourquoi le Front de Gauche appelle toutes les forces démocratiques à réagir.
Nous appelons à la manifestation de samedi 10 janvier, à 14h place de la Révolution à Besançon. Pour nous elle constituera une réplique républicaine contre l’obscurantisme et les intégrismes religieux d’où qu’ils viennent. Le Front de gauche condamne toutes les tentatives d’assimiler les musulmans vivant en France à ces actes terroristes. Les forces qui prônent l’exclusion et la xénophobie n’y ont donc pas leur place à commencer par le FN. Ce serait insulter la mémoire de nos amis. Nous manifesterons au nom de la liberté d’expression et des valeurs défendues par l’équipe de Charlie Hebdo car ce n’est pas n’importe quel journal qui a été attaqué. C’est un journal qui, fondamentalement, s’oppose à l’ordre établi avec une arme, l’humour et la dérision. C’est pourquoi nous manifesterons en refus de tous les racismes, pour l’égalité contre les discriminations, pour une laïcité émancipatrice et la liberté de conscience.Front de Gauche : PCF, PG, Ensemble !, Citoyen-ne-s engagé-es du FdG »

Signataires :

  • A. Boussard (PCF)
  • D. Conversy (PG)
  • J. Gosset (Citoyen-ne-s engagé-e-s)
  • G. Viennet (Ensemble !)

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.82
nuageux
le 22/10 à 9h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
91 %

Sondage