Audincourt : un colis suspect à la poste

Publié le 17/01/2015 - 11:28
Mis à jour le 17/01/2015 - 11:28

Les forces de l'ordre sont intervenues hier midi, après que le personnel du bureau de poste d'Audincourt (espace Charles De Gaulle) ait signalé un colis aux caractéristiques suspectes. Il ne contenait en fait qu'un autoradio.

capture_decran_2014-07-11_a_08.53.17.png
Image d'illustration ©Alexane Alfaro

Plan vigipirate en cours

PUBLICITÉ

« La police a procédé, dès son arrivée, à la mise en place d’un périmètre de sécurité, les locaux de la poste ont été évacués. Le sous-préfet de Montbéliard et le sénateur maire d’Audincourt alertés se sont également rendus sur site. Les écoles maternelle et élémentaires, situées à proximité, ont été fermées et les enfants ont été pris en charge par le personnel encadrant et dirigés vers le foyer municipal. Les parents prévenus ont pu récupérer leurs enfants », précise dans un communiqué la Préfecture.

Arrivés à 13 h 45, les démineurs ont procédé à la levée de doute en radiographiant le colis suspect qui contenait un autoradio.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Color Life à Besançon : fin des inscriptions ce dimanche

Color Life à Besançon : fin des inscriptions ce dimanche

Créée et organisée depuis 2014 par les étudiants de l’école de commerce Imea et le Comité du Doubs (Besançon) de la Ligue contre le cancer, la Color Life est devenue un événement incontournable dans la vie bisontine. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au dimanche 19 mai 2019 pour participer à la prochaine édition du 26 mai !

Des médecins de Besançon pour la fin du fichage des gilets jaunes blessés

Des médecins de Besançon pour la fin du fichage des gilets jaunes blessés

Plus de cent médecins de France ont appelé ce mercredi 8 mai 2019 à l’arrêt des fichages des gilets jaunes aux urgences. Dont Thinès Laurent, neurochirurgien et professeur à Besançon, et Philippe Humbert, dermatologue. Ils répondent par une « désobéissance éthique » et demandent l’ouverture d’une enquête parlementaire…

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape François a dévoilé jeudi une législation plus stricte obligeant prêtres, religieux et religieuses à signaler à l'Eglise tout soupçon d'agression sexuelle ou d'harcèlement, ainsi que toute couverture de tels faits par la hiérarchie catholique. En mars dernier, nous nous étions rendus à l'archevêché de Besançon pour faire un point sur le diocèse de Besançon (article).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.53
légère pluie
le 19/05 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1006.56 hPa
Humidité
96 %

Sondage