Barbara Romagnan : «Nous devons tenir bon sur la justice fiscale»

Publié le 07/09/2012 - 15:38
Mis à jour le 08/09/2012 - 11:17

Barbara Romagnan, députée du Doubs, signe avec les parlementaires de la Gauche Durable, dont elle fait partie, un communiqué relatif à leur volonté d'oeuvre pour plus de justice fiscale, en particulier en tenant bon sur la mise en place de l'imposition à 75 % pour les revenus supérieurs à 1 M€ par an. Elle insiste sur le fait que cet engagement fort du président de la République, lors de la campagne électorale, doit se concrétiser cet automne.

dsc_9142.jpg
Barbara Romagnan © archives carvy

Imposition

PUBLICITÉ

Le communiqué de Barbara Romagnan : 

« L’engagement d’imposer à 75 % tous les revenus au-delà d’un million d’euros symbolise la volonté de François Hollande et de la gauche à rétablir une plus grande justice fiscale en répartissant équitablement l’effort entre tous les Français. Ce choix rompt avec les années de protections et de faveurs accordées aux plus fortunés. 

Notre détermination doit être sans faille. Car cette proposition, on le sait, suscite un intense lobbying des très riches, qui sous prétexte de défendre nos entreprises, ne protègent, en réalité, que leur patrimoine personnel et leur enrichissement sans limites. Chantage au départ, intox, story telling des expatriés, tout est bon pour affaiblir le gouvernement. 

Au moment où la crise lamine le pouvoir d’achat des Français, où tous les contribuables sont appelés à davantage de solidarité, cette proposition du Président de la République incarne notre volonté de réaliser nos engagements et d’agir. 

Cet impôt doit être voté dès cet automne. Il doit concerner tous les Français et tous les revenus. Rien ne justifierait que les revenus du capital soient moins imposés que ceux du travail. C’est le fil conducteur de la réforme fiscale que nous souhaitons engager. 

Nous appelons le gouvernement à tenir bon et l’assurons de tout notre soutien pour mettre en oeuvre, sans retard ni recul, les 60 engagements de la campagne présidentielle, et tout particulièrement celui-ci. »

Ce communiqué est signée de Barbara Romagnan, députée du Doubs, membre des parlementaires de la Gauche Durable, avec Pervenche Berès, Christian Paul, Laurence Rossignol, Pouria Amirshahi , Philippe Martin, Philippe Baumel, Brigitte Bourguignon, Philip Cordery, Olivier Dussopt, Daniel Goldberg, Chaynesse Khirouni, Axelle Lemaire, Arnaud Leroy, Philippe Plisson.

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.82
légère pluie
le 18/10 à 21h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1012.9 hPa
Humidité
93 %

Sondage