Baromètre Ifop-Match: + 7 points pour Moscovici

Publié le 15/01/2013 - 19:23
Mis à jour le 15/01/2013 - 19:27

Alors que le président de la République François Hollande recule encore d’un point et que son Premier ministre Jean-Marc Ayrault en perd deux, le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici progresse de sept points à 59% de bonnes opinions dans le "tableau de bord des personnalités" Ifop-Paris Match de janvier 2013.

1281367358.jpg
Pierre Moscovici ©carvy

59% de bonnes opinions

PUBLICITÉ

Le « tableau de bord des personnalités » Ifop-Paris Match de janvier marque « un lent retour à la normale« , selon l’institut, avec notamment une remontée de François Fillon et Jean-François Copé après leur dégringolade de décembre.

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls continue de faire la course en tête (71% de bonnes opinions, -1), devant la directrice générale du FMI Christine Lagarde (-4) et le maire de Paris Bertrand Delanoë (+2), à 66% chacun.

Sixième, Jean-Louis Borloo, qui avait profité le mois dernier de la forte dépréciation des dirigeants de l’UMP, recule de trois places et de sept points (62% de bonnes opinions), Arnaud Montebourg abandonnant quatre points à 56% du fait de l’éloignement des projecteurs du dossier ArcelorMittal à Florange.

A l’inverse, le ministre de l’Economie et des finances Pierre Moscovici progresse de sept points à 59% de bonnes opinions. Entre M. Moscovici et son ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac, les Français donnent d’ailleurs nettement la préférence au premier (à 58%) sur le second (30%).

François Fillon (-13 points en décembre) progresse cette fois de cinq points, de même que son adversaire au sein de l’UMP Jean-François Copé (-20 le mois dernier). Ils « commencent à tirer bénéfice l’un et l’autre du compromis signé avant les vacances » de Noël, commente le politologue Jean-Luc Parodi.

Les Français continuent, dans des proportions inchangées depuis septembre, à préférer très nettement l’ex-Premier ministre au président élu de l’UMP : 70% contre 22% (« ni l’un ni l’autre » pour les 8% restants).

Quasiment pas de changement enfin pour François Hollande (46% de bonnes opinions, -1, soit le 23e rang) et Jean-Marc Ayrault (-2 à 47%, au 21e rang).

Dans l’ensemble, le classement consacre « un lent retour à la normale« , selon M. Parodi.

Sondage réalisé par téléphone du 10 au 11 janvier auprès d’un échantillon de 1.018 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.03
couvert
le 25/06 à 15h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1018.84 hPa
Humidité
52 %

Sondage