Besançon : aucun bus ce week-end au centre ville

Publié le 15/03/2008 - 10:39
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:05

Le bras de fer entre direction et syndicats se poursuit chez Kéolis qui assure pour Ginko les transports en commun au centre ville.

PUBLICITÉ

Les négociations entre la direction de Kéolis et des syndicats (CGT, CFDT, CGC et UNSA) à propos des salaires n’ayant pas abouti, les Bisontins seront privés de bus tout le week-end au centre ville. Les syndicats ont revu leurs prétentions à la baisse, de 3,5% à 2,7% en masse, mais la direction dit ne pas pouvoir aller au-delà de 2,2% de hausse salariale. La grève se poursuivra tant que Kéolis ne fera pas un effort ont fait savoir vendredi les quatre représentants des syndicats. Il se pourrait donc que le mouvement se poursuive lundi.

Renseignements : 0 825 00 22 44 ou sur www.ginko.com

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Les travaux de réhabilitation du stade Léo Lagrange, débutés ce printemps, sont retardés par la canicule de ce mois de juillet. La Ville, qui espère toujours ouvrir la pelouse début octobre, réfléchit à mieux l’arroser malgré les restrictions…

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L'histoire se répète: un an après ses malheurs du Giro, le Franc-Comtois a abandonné le Tour de France, vendredi, à deux jours de l'arrivée alors qu'il était encore en position de monter sur le podium au départ de la 19e étape. Passées les larmes, Thibaut Pinot annonce ce samedi matin qu'il sera "avec certitude" sur le Tour de France 2020.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.91
couvert
le 20/08 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1021.25 hPa
Humidité
87 %

Sondage