France Arno devient Bocage

Publié le 01/10/2012 - 09:30
Mis à jour le 01/10/2012 - 13:39

Le magasin de chaussures situé 31 Grande-Rue à Besançon a changé d’enseigne à la fin de l’été 2012, passant de France Arno à Bocage, et présente toute la collection femme de cette marque française. A deux numéro de là, l’ancienne petite boutique Bocage se consacre quant à elle exclusivement à la ligne homme. Les deux magasins se sont offerts pour l’occasion un relooking des plus réussis, adoptant la nouvelle identité des boutiques Bocage dévoilée à l’automne 2011 dans celle de la rue de Sèvres à Paris. 

Commerce

PUBLICITÉ

Ne vous y trompez pas. Si la boutique du 31 Grande-Rue à Besançon est toujours emplie de chaussures, bottines, bottes et sacs et que Claudine Pizzuto, responsable, et Jessica Dubois, conseillère de clientèle, sont toujours présentes pour y accueillir les clientes, vous n’êtes plus chez France Arno. A la fin de l’été, le magasin a été fermé quelque jours. Le temps de changer son enseigne pour celle de Bocage et de se refaire une beauté en adoptant le nouveau look des boutiques de cette marque française, appartenant au groupe Eram. 

Un look signé Eric Gizard

Ce look élégant, qui habillera courant 2013 tous les magasins Bocage, est signé du décorateur parisien Eric Gizard. A l’extérieur : façade couleur absinthe et larges vitrines invitant le regard à embrasser l’intérieur du magasin ; à l’intérieur : un arbre, reconstitué en lamelles de médium. Celui-ci "laisse deviner ses racines en déployant sa frondaison. Cet arbre-symbole de la maison, synthétise la force de la tradition du savoir-faire français grâce à laquelle l’enseigne fait fleurir la mode d’aujourd’hui. Autour de cet axe s’articulent la découverte, la surprise des styles et le rituel de l’essayage, dans un ensemble de meubles et de rayonnages en bois aux tasseaux colorés", indique le groupe. 

D'élégants luminaires boules

Beaucoup de bois blond, des suspensions boules très élégantes, du vert, du jaune, du fushia, des présentoirs balançoires, des banquettes et pouf en tissus imprimés, confèrent à la boutique un raffinement que l’on retrouve à deux pas, juste après la Pharmacie centrale. Là, au 35 Grande-Rue, l’ancienne boutique Bocage de Besançon, toute en longueur, où Cédric Barlet remplace depuis quelques jours Carole Ben Brahim en tant que responsable du magasin, se consacre désormais exclusivement à la ligne homme de la marque. Le fuchsia s’y fait discret et deux canapés de cuir adossés l’un à l’autre apportent une touche plus masculine aux lieux.

Fabrication en Pays de la Loire

Rappelons que Bocage a été créée dans les années 1960 dans le bocage vendéen par la famille Biotteau, dont l’usine était située aux Épesses. Si une production essentiellement européenne a aujourd’hui pris le pas, c’est toujours Luc Biotteau, petit-neveu des fondateurs, qui dirige la marque au sein du groupe Eram. Depuis la rentrée 2012, les collections France Arno et Bocage sont unies et se déclinent uniquement sous la marque Bocage. "Tous les modèles présentés dans son réseau en propre ont été élaborés au sein même du studio de création Bocage et développés dans l’unité de prototypage de la maison, située à Saint-Pierre-Montlimard dans le Maine-et-Loire", tient à souligner le groupe Eram à propos des chaussures de la marque Bocage dont les collections s’adressent pour deux tiers aux femmes et un tiers aux hommes.

 

  • Bocage, 31 Grande-Rue à Besançon. 
  • Bocage homme, 35 Grande-Rue à Besançon.

Le site de Bocage : www.bocage.tm.fr

Le site d’Eric Gizard : www.ericgizard.com

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.09
peu nuageux
le 23/10 à 6h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
79 %

Sondage