Centrale Cogénération Biomasse de Novillars : 87 millions d'investissement

Publié le 05/12/2016 - 10:28
Mis à jour le 05/12/2016 - 10:28

Le coup d'envoi de la construction de la centrale Cogénération Biomasse de Novillars a été donné ce lundi 5 décembre 2016. Le cou?t de construction de cette centrale de 87 millions d’euros a re?uni 13 acteurs.

PUBLICITÉ

Benoit Galland, directeur ge?ne?ral d’Akuo Energy, Dr Fady Gemayel, pre?sident directeur ge?ne?ral de Gemdoubs, Antoine Bre?hard, directeur re?gional Bourgogne-Franche-Comte? de la Caisse des De?po?ts, Jean-Paul Mazoyer, pre?sident directeur ge?ne?ral de CAM Energie et Elisabeth Eychenne, directrice ge?ne?rale de Cre?dit Agricole Franche-Comte? Investissements ont donne? ce lundi le coup d’envoi de la construction de la centrale Coge?ne?ration Biomasse.

La future centrale, dote?e d’une capacite? de 20 MWe et d’une puissance thermique de 23,5 MWth, sera situe?e a? Novillars sur le site de la papeterie Gemdoubs, elle produira de l’e?lectricite? qui sera revendue a? EDF pendant 20 ans et alimentera en vapeur la papeterie pour sa production de papier. A partir d’une ressource bois e?nergie, dont le rendement sera maximise?, CBN produira 153 GWh/an d’e?lectricite? verte, soit l’e?quivalent de la consommation annuelle de 105 600 personnes, et 215 000 tonnes de vapeur verte, initialement ge?ne?re?es par la combustion d’e?nergies fossiles. 

Un investissement de 87 M€

Le cou?t de construction de cette centrale de 87 millions d’euros a re?uni 13 acteurs. Le capital de CBN est re?parti entre Akuo Energy – Ne?re?a (50,01 %), la Caisse des De?po?ts (21,1 %), CAM Energie (16 %), Gemdoubs (10 %) et Cre?dit Agricole Franche-Comte? Investissements (2,9 %).
Un pool bancaire compose? de Bpifrance Financement, de la Caisse d’Epargne et de Pre?voyance Bourgogne Franche- Comte?, Auxifip – Groupe Cre?dit Agricole et BNP Paribas, et dont le chef de file est Natixis Energe?co, a apporte? le financement en dette bancaire senior1. Par ailleurs, le fonds Mirova EuroFideme 3, ge?re? par Mirova, filiale de Natixis Asset Management de?die?e a? l’investissement responsable, la Caisse des De?po?ts et Me?thanor ont finance? la dette mezzanine2** du projet.

Ce projet d’envergure, dont la mise en service est programme?e de?but 2019, a e?te? retenu par le Ministre en charge de l’e?nergie dans le cadre de l’appel d’offres biomasse CRE 4 lance? en juillet 2010. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.68
couvert
le 17/10 à 12h00
Vent
4.986 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
62 %

Sondage