Consommation de cannabis : du délit à la contravention ?

Publié le 19/04/2012 - 08:15
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:48

François Rebsamen, le Monsieur sécurité du candidat socialiste à la présidentielle François Hollande a proposé mercredi de contraventionnaliser la consommation de cannabis lors d'un meeting électoral à Dijon.

tgv_rhin-rhone_dufay_rebsamen_028.jpg
François Rebsamen © archives carvy

pétard

PUBLICITÉ

"J'ai proposé à François Hollande que l'on transforme le délit de consommation de cannabis en contravention", a déclaré le sénateur-maire de Dijon précisant qu'il "ne savait pas si François Hollande retiendrait cette proposition".

"Il y a 142 000 procédures de consommation de cannabis par an, cela représente des centaines de milliers d'heures de travail pour les policiers et elles ne donnent lieu qu'à 24 000 poursuites", a-t-il déploré.

Il a affirmé que Nicolas Sarkozy par ce biais-là "fait monter le taux d'élucidation" dans le cadre de "sa politique du chiffre". "Aujourd'hui, un jeune en France qui a fumé une fois un pétard peut se retrouver dans un fichier, par contre si vous êtes un grand délinquant alors vous n'êtes pas dans les fichiers" a-t-il dénoncé devant plusieurs centaines de participants enthousiastes.

Il a promis, si François Hollande est élu, le rétablissement de la "sous-direction des affaires économiques et financières" "celle qui se préoccupe de la délinquance en col blanc, de la délinquance qui trafique les armes et la drogue" et qui a été supprimée par Nicolas Sarkozy. "S'il vivait en France, Al Capone ne serait même pas dans les fichiers" a-t-il ironisé.

Le sénateur de Côte d'Or s'en est pris au "système Sarkozy qui s'est mis en place dans le domaine de la sécurité, de la gendarmerie, de la police" où la "proximité avec le chef de l'Etat" a remplacé "le mérite républicain" pour l'accès à des postes de responsabilité.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Leroy-Merlin, les ateliers enfants après les cours de bricolage

Publi-infos • Les cours de bricolage que propose Leroy Merlin, vous étiez déjà informés. Et les ateliers pour enfants, vous connaissez ? Leroy Merlin organise régulièrement des animations pour les enfants, à partir de 6 ans et à raison de 10 enfants par atelier. Alors, pensez-y et renseignez-vous au magasin ou sur Facebook.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Réussir en en première année commune aux études de santé (PACES)

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Instagram, Youtube… depuis maintenant plusieurs années, nombreux sont les créateurs désireux de partager leurs passions à travers ces plateformes. Beaucoup sont devenus de véritables célébrités en France ou dans le monde, d’autres tentent toujours de se démarquer. A Besançon, quelques créateurs, ont su se faire connaitre et attirer un publique plutôt large ou font face à la dure réalité du monde de l’influence. Nous avons échangé avec Pauline (Paulinedress) et Anthony (Chromodesomey)
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.25
nuageux
le 22/11 à 15h00
Vent
2.31 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
84 %

Sondage