Coupure de courant au meeting de Manuel Valls à Audincourt

Publié le 28/01/2015 - 09:36
Mis à jour le 30/01/2015 - 12:49

Venu soutenir Fréderic Barbier, le candidat PS à la législative partielle dans la 4e circonscription du Doubs, le Premier ministre s'est retrouvé dans le noir juste avant son meeting qui a été retardé. Une action revendiquée par la CGT mines-énergie.

capture_decran_2015-01-30_a_12.48.56.jpg
capture_decran_2015-01-30_a_12.48.56.jpg

qui a coupé la lumière ?

PUBLICITÉ

Devant environ 1.000 personnes, le meeting de soutien au candidat socialiste en présence du Premier ministre Manuel Valls, a été retardé mardi soir à Audincourt, par une panne de secteur revendiquée par la CGT-Mines-énergie. Arrivé sur place peu après 19h, Manuel Valls venait d’engager un point de presse en compagnie de Frédéric Barbier, lorsque la salle a été plongée dans la pénombre et le son coupé.

Les militants PS et citoyens déclarant être venus par curiosité, attendaient entretemps dans une vaste salle à proximité que le courant soit rétabli, ce qui s’est produit au bout d’une heure environ.

Manuel Valls a pris son mal en patience 

Le Premier ministre avait pour sa part pris son mal en patience, échangeant avec Frédéric Barbier et le sénateur-maire PS de Montbéliard, Martial Bourquin.

La loi de transition énergétique : « une bonne idée mais avec de mauvaises solutions » 

Dans un communiqué, la CGT a indiqué que la « Fédération Nationale des Mines Energie (FNME) CGT et ses syndicats (présents à Audincourt) soutiennent la coupure d’électricité réalisée par les électriciens et gaziers« . « Cette action vise à rappeler que cette loi de transition énergétique est une bonne idée, mais avec de très mauvaises solutions« ,  Cette loi, poursuit notamment le document, « achèverait le processus de casse du service public de l’électricité ».

« La FNME CGT considère que l’on est face à une loi de +transaction énergétique+ visant à remercier les écologistes pour leur apport de voix aux dernières élections présidentielles, au détriment de l’avenir de la planète et de l’intérêt collectif« 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.66
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage