Courses-poursuites au centre-ville de Besançon : la police interpelle deux individus

Publié le 15/04/2015 - 20:00
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:25

La police a interpellé deux individus, dont l'un en possession d'un couteau et de produits stupéfiants, ce mercredi 15 avril 2015, à l'issue de deux courses-poursuites à pied au centre-ville de Besançon.

15PolicegendarmerieCRS014.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

En début d’après-midi, une patrouille de police contrôle un jeune homme rue Gustave Courbet, vers la place de la Révolution, à Besançon. Mais celui-ci prendre la fuite et les policiers se lancent à sa poursuite. Ils le suivent jusque sur les quais où, à bout de souffle, il s’arrête enfin.

Un couteau et quelques dizaines de grammes de résine de cannabis sont découverts sur le fuyard, qui insulte copieusement les fonctionnaires de police. Lors de son interpellation, un deuxième individu intervient et outrage à son tour les policiers, avant de … prendre la fuite. Et une nouvelle course-poursuite s’en suit. C’est finalement une autre patrouille qui réussira à interpeller le jeune homme Avenue Élisée Cusenier, malgré sa rébellion.

Les deux interpellés, âgés de 19 et 23 ans, ont été placés en garde à vue au commissariat de la Gare d’Eau.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.81
couvert
le 25/05 à 6h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1016.51 hPa
Humidité
95 %

Sondage