Covid-19 : Où se faire tester en Franche-Comté ?

Publié le 20/05/2020 - 11:49
Mis à jour le 20/05/2020 - 09:42

Face à l'épidémie de Coronavirus qui est toujours bien présente, "Il faut se faire tester au moindre doute"a rappelé le directeur général de la santé, Jérôme Salomon. En Franche-Comté, 63 laboratoires sont recensés. Voici les cartes pour les départements du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort

© Sante.fr ©
© Sante.fr ©

Au cours d'un briefing, son premier depuis environ deux semaines, a abordé le sujet de l'importance des tests dans la réussite du déconfinement.

Interrogé sur l'objectif longtemps affiché par le gouvernement de pouvoir effectuer 700 000 tests par semaine, et qui n'en est pour l'instant qu'à la moitié avec environ 50 000 tests réalisés par jour, Jérôme Salomon a assuré que ce chiffre n'était en fait pas le "vrai objectif".

"Il faut se faire tester au moindre doute"

"Le vrai objectif, c'est que nous fassions des tests pour toutes les personnes qui sont symptomatiques, pour toutes les personnes qui en ont besoin, les cas contacts en particulier […], toutes les situations où on a besoin de tester, autour d'un cluster, autour de cas groupés […], toutes les situations hospitalières qui le nécessitent […], c'est ça le vrai objectif, c'est de réussir notre stratégie de test et c'est ce que nous allons faire", a déclaré le directeur général de la santé. 

Comment se faire tester ? En se faisant prescrire un test par son médecin en cas de symptômes, a-t-il insisté, assurant que "déconfiner ne signifie pas la fin de l'épidémie".

Coronavirus : où se faire tester ?  3000 centres de prélèvements

Pour trouver le centre de test près de chez vous, le ministère de la Santé a mis en ligne sur Sante.fr, une carte des 3.000 lieux de prélèvements. Il y a en 143 en Bourgogne-Franche-Comté dont 63 en Franche-Comté

Test Coronavirus : la liste des centres de prélèvements en Franche-Comté 

Cliquez sur le nom des départements pour ouvrir la carte des centres de prélévement

  • Il faut de  se présenter avec un masque et être muni de sa carte vitale et de sa prescription médicale.

"Toutes les précautions sont prises par le personnel pour que l'accueil du public se fasse dans les meilleures conditions", a rappelé Jérôme Salomon.

Évolution du Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté

Sources : data.gouv.fr

Des tests sérologiques pour les personnels soignants

Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé que les personnels soignants pourront bénéficier "à compter de la semaine prochaine" de tests sérologiques sur prescription médicale, afin de savoir s'ils ont contracté ou non le coronavirus. "La Haute autorité de santé m'a transmis une recommandation hier qui me permet d'envisager à compter du début de la semaine prochaine de proposer à tous les soignants de notre pays (...) de bénéficier sur prescription d'un diagnostic sérologique", a déclaré Olivier Véran à l'Assemblée nationale.

Hausse des contagions ?

Interrogé sur une éventuelle hausse des contagions depuis le déconfinement, Jérôme Salomon a déclaré qu'"aujourd'hui nous n'avons pas ce signal". "Mais il faut être très attentif parce que nous avons encore plusieurs jours de grande vigilance, nous avons des changements de comportements qui ont été observés, des gens ont repris progressivement le travail, le nombre de personnes dans les transports continue à augmenter, donc il faut savoir que la situation est évolutive, que nous avons un recul lié au délai d'incubation et que, donc, il faut rester extrêmement prudent", a-t-il insisté.

Le directeur général de la Santé a par ailleurs donné de nouveaux chiffres concernant la maladie inflammatoire infantile proche de la maladie de Kawasaki et sans doute liée au Covid-19 et touchant certains enfants. 144 cas relevés pour l'instant. Il y a eu "152 cas depuis le 1er mars, avec pour 98 cas un lien possible avec la maladie [Covid], pour d'autres une investigation toujours en cours et dans de nombreux autres cas pas de lien avec la maladie. Il y a eu un pic mi-avril et une diminution régulière depuis".

Info +

Mardi 19 mai 2020, le bilan de l'épidémie de coronavirus en France a été revu… à la baisse, à au moins 28 022 morts, en raison de chiffres révisés à la baisse dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, selon la direction générale de la santé.

Dans ses données au 19 mai sur le site du gouvernement, la DGS indique 10 308 décès dans les Ehpad, contre 10 650 lundi. Interrogée, elle a précisé que ce nouveau chiffre "résulte d'ajustements dans la remontée des données en provenance des agences régionales de santé". Le nombre de décès dans les hôpitaux s'élève de son côté à 17 714, soit 125 de plus que lundi. Il y a déjà eu à plusieurs reprises des problèmes avec les remontées des bilans en Ehpad depuis leur prise en compte à partir de début avril.

Jérôme Salomon n'avait pas donné, contrairement à l'habitude, le chiffre total des décès, se contentant de celui des hospitalisations, notamment en réanimation, qui poursuit sa baisse, à 1 894 malades graves (- 104 en 24 heures).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Déconfinement

Gestes barrière, attroupement, masque… Les ambassadeurs santé à la rencontre des Bisontines et des Bisontins jusqu’à Noël

Depuis la réouverture des commerces le 28 novembre dernier, des professionnels de santé, surnommés les ambassadeurs santé de la Ville de Besançon, déambulent dans le centre-ville afin de prévenir la population des gestes barrière pour éviter une troisième vague de la covid-19 pendant les fêtes.

Bons plans, petits prix et voyages gratuits* sur les TER en Bourgogne Franche-Comté et partout en France cet été

Pour relancer la fréquentation des trains, 11 régions de France métropolitaine (hors Ile-de-France et Corse) et la SNCF a lancé le 12 juin une grande opération de promotion "TER de France" : petits prix, offres tarifaires, Pass' pour voyager gratuitement jusqu'à fin août avec un abonnement annuel.

Cartes bleues et consommation électrique : des indicateurs pour analyser la reprise d’activité

En juin 2020, l'activité en Bourgogne Franche-Comté a été inférieure de 12% par rapport à la normale selon une note de conjoncture de l'Insee qui utilise de nombreuses données pour analyser la reprise : de la consommation électrique des entreprises jusqu'aux montants des transactions par carte bancaire qui retrouvent un niveau (presque) habituel...

Santé

Un troisième confinement inéluctable ?

Semaine cruciale •

"Il faudra probablement aller vers un confinement" dont les conditions relèvent d'une "décision politique", pour faire face aux variants du coronavirus qui "changent complètement la donne" sanitaire en France, a déclaré dimanche le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy. L'Élysée a fait savoir dimanche soir que la décision serait prise mercredi en fonction des chiffres et des dernières données sur les différents variants.

Covid-19 : les nouveaux gestes barrières

Gestes renforcés • Pas de révolution mais des adaptations des gestes barrières liés au nouveaux variants qui de la Covid-19 qui s'avèrent plus contagieux. Il est désormais également conseillé de respecter une distance d'au moins deux mètres avec les autres-  même si les avis divergent à ce sujet  -  et de se taire (et de ne pas téléphoner) dans les transports en commun. 

Comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Cette semaine, le lundi 18 janvier 2021 était le jour du "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Covid-19 : des mesures plus strictes pour tenter d’éviter un 3e confinement

Pour contrer la pression croissante dans les hôpitaux et éviter un troisième confinement, les consignes se multiplient sur un renforcement des gestes barrière et un test négatif au Covid-19 sera exigé dès dimanche soir pour l'entrée en France, tandis que le gouvernement tente de rassurer sur des délais de livraison de vaccins.

Covid-19 : un fléchissement de l’épidémie en trompe l’oeil

Derniers chiffres • Avec un taux d'incidence qui oscille autour des 240 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur les sept derniers jours et 23 décès quotidiens en moyenne, la Bourgogne Franche-Comté reste dans une situation sanitaire préoccupante. La circulation du virus est particulièrement active dans le Jura (313 cas pour 100.000 habitants), le Territoire de Belfort (285) et le Doubs (258) alors même que le nombre de tests a significativement diminué ces dernières semaines....

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté affiche le meilleur taux de vaccination en France

Selon les derniers chiffres en date du 21 janvier de CovidTracker, le Bourgogne Franche-Comté est la région où le taux de vaccination est le plus élevé en France avec 1,88% de sa population, soit 52.195 habitants vaccinés. Rappelons que notre région est l'une des plus impactées par l'épidémie.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.84
couvert
le 26/01 à 15h00
Vent
2.11 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
55 %

Sondage