D’importants travaux menés en juillet pour restaurer la tourbière des Douillons à Nanchez

Publié le 18/07/2016 - 15:26
Mis à jour le 18/07/2016 - 15:27

Dans le cadre du programme Life tourbières du Jura, le Parc naturel régional du Haut-Jura réalise d'importants travaux la dernière quinzaine de juillet, "d'une ampleur rare en France et même en Europe", pour réhabiliter la tourbière des Douillons sur la commune de Nanchez. Zoom sur cette initiative. 

PUBLICITÉ
La tourbière des Douillons a été « malmenée par l’Homme » depuis la fin du XIXe siècle jusque dans les années 70. C’est pourquoi la restaurer est important pour la région : afin que son « rôle patrimonial et écologique » soit rétabli, explique un communiqué du Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté. Les fonctions d’une tourbière dépende d’un équilibre « très fragile » entre l’eau et la tourbe. Mais les travaux passés « ont rompu cet équilibre, qui tend progressivement à s’aggraver ».
  

« Enrayer les atteintes massives du passé »

Pendant un peu plus d’un siècle, la tourbe de ce site a d’abord été exploitée de manière familiale, pour le chauffage domestique, puis de manière industrielle, pour fournir de la tourbe horticole. Les travaux – pour enrayer les « atteintes massives du passé » ayant laissé de nombreuses fosses et fossés de drainage – promettent d’être d’une « ampleur rare ». Les travaux de restaurations de l’hydrologie de la tourbière se feront à l’aide de lourdes pelleteuses. Entreprendre un chantier dans cette zone reste délicat du fait de la fragilité du milieu et des principes « extrêmement précis » qu’il implique. 
 

Quel est le rôle d’une tourbière ? 

Une tourbière, c’est :
  • Un stock d’eau qui alimente les ruisseaux lors des sécheresses
  • Un stock de carbone piégé au lieu d’être dispersé dans l’atmosphère sous forme de gaz à effet de serre
  • Un stock de biodiversité où sont présents des plantes et des animaux uniques dans notre massif
  

Le programme européen de restauration des tourbières : Life tourbières du Jura

« Lancé en 2014, il a pour objectif de réhabiliter, sur six ans, le fonctionnement de 60 tourbières du Doubs et du Jura. Ces travaux impacteront positivement plus de 600 ha d’habitats sur le massif du Jura franc-comtois, l’une des zones les plus riches en tourbières d’Europe de l’Ouest. »
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.84
couvert
le 20/08 à 6h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1021.89 hPa
Humidité
84 %

Sondage