Des Francs-Comtois participent à une étude sur leurs habitudes alimentaires…

Publié le 26/11/2014 - 16:52
Mis à jour le 26/11/2014 - 16:52

La troisième édition de ma grande étude individuelle nationale sur les consommations alimentaires des Français (Inca 3) de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation de l'environnement et du travail (Anses) se déroule en ce moment en Franche-Comté. Au total, 472 communes françaises participent à l'étude, soit 4.000 personnes de la naissance à 79 ans tirés au sort et représentatifs de la population métropolitaine. 

desktop39.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

2.000 enfants et adolescents de 0 à 17 ans participent l'étude ainsi que 2.000 adultes de 18 à 79 ans. 

L'étude consiste à poser des questions sur les consommations alimentaires individuelles de chacun réparties sur trois jours de recueil de consommation répartis sur trois semaines (week-end inclus). Tous les aliments et boissons consommés pendant trois jours sont décrits et quantifiés. D'autres questions se penchent sur les personnalités et les habitudes des participants : les pratiques alimentaires, la consommation de compléments alimentaires, le niveau d'activité physique le contexte socio-économique du foyer des participants. 

Exemples de questions posées : 

  • Pendant la journée d'hier, avez-vous consommé un bonbon ou un chewing-gum ?
  • Description des aliments consommés : industriels ou faits maison ? Surgelé ? Réfrigéré ? Frais ?
  • En semaine, où prenez-vous votre repas du midi ?
  • Lorsque vous lisez les étiquettes des produits, quelle partie vous intéresse ? Vous influence-t-elle votre achat ?
  • Ces sept derniers jours, avez-vous exercé une activité physique d'au moins 40 minutes pendant laquelle vous avez transpiré et respiré plus difficilement ? 

L'objectif d'Inca 3 est de disposer d'une description précise de la consommation alimentaire, de définir les priorités de politique nutritionnelle, et d'estimer les expositions de la population aux contaminants par leur consommation alimentaire.

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une boutique éphémère connectée à Pontarlier

Une boutique éphémère connectée à Pontarlier

Développée par la CCI du Doubs, la Boutique Connectée est une boutique éphémère mobile où découvrir et tester toute une panoplie de solutions digitales ludiques et interactives. La Boutique Connectée sillonne les routes et s’arrête trois jours à Pontarlier durant ce mois d’octobre 2019.

Bientôt à Besançon, une conférence publique sur « Être franc-maçon en 2019 » organisée par une loge bisontine

Bientôt à Besançon, une conférence publique sur « Être franc-maçon en 2019 » organisée par une loge bisontine

Une conférence publique comme on en voit rarement à Besançon se déroulera vendredi 8 novembre 2019. Rarement puisque ce sont des francs-maçons bisontins qui organisent cet évènement dont Christian Moussard, biologiste hospitalo-universitaire à la retraite et franc-maçon depuis 45 ans. Le thème : "Être franc-maçon en 2019" animé par René Rampnoux, maçon bordelais et ancien grand maître adjoint du Grand Orient de France.

Une photographe bisontine reçoit un award pour ses photos de bébés et de futures mamans à Paris

Une photographe bisontine reçoit un award pour ses photos de bébés et de futures mamans à Paris

Marion Dumont, 30 ans, est photographe spécialisée dans la sublimation de la femme enceinte et l'immortalisation des premiers jours de vie du nourrisson. Lors de la convention "Focus Talk and Live Show" qui s'est déroulée les 13 et 14 octobre 2019, la photographe bisontine a reçu le 2e prix du jury dans la catégorie "nouveau-né" grâce à cinq photos (diaporama ci-contre). Entretien…

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.37
couvert
le 23/10 à 18h00
Vent
0.94 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
96 %

Sondage