Des municipales aux départementales : le PS de Besançon s'en prend à Jacques Grosperrin

Publié le 05/04/2015 - 11:57
Mis à jour le 06/04/2015 - 10:59

Jean Sébastien Leuba, le 1er secrétaire de la section du parti socialiste de Besançon n'a pas du tout apprécié (mais alors pas du tout !) l'analyse du sénateur UMP Jacques Grosperrin au lendemain des élections départementales.

 ©
©

C'est le jeu de la communication politique. L'UMP Jacques Grosperrin s'est félicité au lendemain des résultats des départementales du score de l'union de la droite et du centre dans le Doubs et notamment à Besançon.

L'impulsion des municipales suit son chemin... Je suis très heureux des résultats des élections départementales pour...

Posted by Jacques Grosperrin on mardi 31 mars 2015

Une analyse que ne partage pas Jean-Sébastien Leuba qui semble regretter la "nationalisation" d'un débat "occultant" les enjeux locaux. Ce que le PS de Besançon  ne peut toutefois pas imputer aux candidats de l'Union de la droite et du centre. Le jeu politique est ainsi fait en France…

Cependant, le PS de Besançon souhaite remettre les pendules à l'heure en revenant sur les chiffres des élections : 9825 suffrages au premier tour pour les binômes PS contre 8018 à l'alliance UMP UDI Modem et 15 861 suffrages contre 9506 suffrages à l’UMP-UDI. "Le Parti Socialiste a certes perdu ces élections, mais les candidats de l’UMP-UDI ne dépassent pas 51,84%, 52,06%, 52,70 %, et 53,62% sur l’agglomération, ils disparaissent du second tour de deux cantons alors qu’il y avait une vague bleue au niveau national !"

Au-delà des chiffres, Jean-Sébastien Leuba s'émeut de la réaction de satisfaction de Jacques Grosperrin qui selon lui a choisi le terrain de "la polémique".  "Jacques Grosperrin prétend avoir insufflé un esprit de rassemblement aux élections municipales... alors qu’il a échoué comme tête de liste dans ce scrutin ! Tout comme il a échoué dans son espoir de présider l’agglomération. Il aurait également - toujours selon lui - insufflé ce même esprit aux élections sénatoriales... alors qu’il a privilégié sa personne et divisé la droite puisque son suppléant aux législatives, Jean-François Longeot, s’est imposé comme sénateur dans le département contre l’appareil UMP !"  s'étonne-t-il dans un communiqué. "De quel esprit parle-t-il enfin, alors qu'aux élections cantonales et aux élections législatives, Jacques Grosperrin a perdu contre un candidat EELV soutenu par le Parti socialiste ?"

Le 1er secrétaire de la section du PS de Besançon déclare finalement vouloir défendre les intérêts de la capitale comtoise à la veille de la fusion des régions Bourgogne Franche-Comté. "C’est en tout cas dans ce combat régional, Pour et Avec les bourguignons et les Francs-comtois, que les socialistes bisontins souhaitent s'engager ; car au regard du taux d'abstention et de la montée du Front national, les citoyens n'ont jamais eu autant besoin de responsables politiques républicains et non de polémistes…."

Pas sûr, effectivement, que ces polémiques  politico-politiciennes, à coups de petites phrases et de communiqués, réconcilient vraiment  les citoyens bisontins avec le débat démocratique. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Départementales 2021 : qui sont les candidats dans le Doubs ?

DÉPARTEMENTALES • Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales. Dans le Doubs, les électeurs doivent  renouveler les 38 conseillers départementaux. Le dépôt des candidatures est désormais clos depuis ce 5 mai 2021 à 16h00. Voici les listes dans les 19 cantons du département.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Marie-Guite Dufay veut « tout faire » pour barrer la route au Rassemblement National

RÉGIONALES 2021 • La présidente socialiste de région, candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté, a présenté sa liste la liste "Notre Région par cœur" pour le département du Doubs. Bilan, enjeux de la campagne, contexte incertain et particulier : Marie-Guite Dufay, "femme de gauche" fait le point et déclare vouloir se battre "avec sincérité et ardeur pour ses idées" face au Rassemblement national.

Régionales : un « infiltré » sur la liste RN à Belfort renonce après un déferlement de haine

Tête de liste du Rassemblement National (RN) dans le Territoire-de-Belfort, Kamel Agag-Boudjahlat, qui affirme avoir voulu infiltrer le parti d'extrême droite, a annoncé lundi 3 mai 2021 qu'il retirait sa candidature après un déferlement d'insultes et de haine sur les réseaux sociaux.

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...

Christine Bouquin, officiellement candidate à sa réélection dans le département du Doubs

DÉPARTEMENTALES 2021 • La présidente du Département du Doubs est officiellement candidate pour un second mandat de six ans, a-t-on appris ce jeudi 29 avril lors d'une conférence de presse en fin de matinée à la Gare d'Eau de Besançon. Les élections départementales (comme les régionales) se dérouleront les 20 et 27 juin 2021. Christine Bouquin  dit avoir toujours "le même enthousiasme et  le même engagement à servir les habitants du territoire".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.3
légère pluie
le 07/05 à 3h00
Vent
5.97 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage