Des pastilles d'iodes dans le Doubs face au risque nucléaire

Publié le 09/04/2012 - 09:55
Mis à jour le 09/04/2012 - 10:01

Europe Ecologie les Verts de Franche-Comté a dévoilé une circulaire de la préfecture du Doubs en date du 28 mars pour la mise en place de mesures préventives en cas d'accident nucléaire. Le parti salue cette mesure tout en déclarant que "la distribution de pastilles d’iode dans le Doubs ne saurait en effet suffire à la protection des populations

pastilles_iode.jpg
©
PUBLICITÉ

Dans un courrier envoyé à toutes les mairies du département, la préfecture du Doubs demande de déterminer les lieux de distribution pour une diffusion rapide, en moins de douze heure, des pastilles stockées à Besançon afin de « limiter les conséquences d’une émission accidentelle de substances radioactives« . Ces pastilles ne pourraient être distribuées que sur décision préfectorale. 

Dans un communiqué, Europe Écologie-Les Verts de Franche-Comté salue la mise en place de ce dispositif de prévention du risque nucléaire mais a adressé en fin de semaine un courrier au préfet pour lui demander de mettre en place l’ensemble des mesures de prévention nécessaires et leur réactualisation, sur l’ensemble du territoire franc-comtois. « La distribution de pastilles d’iode dans le Doubs ne saurait en effet suffire à la protection des populations. Des mesures complémentaires de prévention sont nécessaires. Ces mesures passent notamment par la diffusion massive de l’ensemble des gestes et conduites à tenir en cas d’accident de type nucléaire. Mais également l’organisation d’exercices grandeur nature de confinement puis d’évacuation des populations ainsi que le test des procédures de stockage et de distribution d’iode« .

Le parti politique estime que la présence des deux plus anciennes centrales nucléaires de Fessenheim et du Bugey à proximité immédiate du territoire régional justifie pleinement la mise en place de plans de prévention. Il rappelle en outre « que le risque nucléaire zéro n’existe pas. La panne du réacteur n°2 de Fessenheim durant 34 heures le 20 mars dernier ainsi que le double incident du jeudi 5 avril dans les centrales de Penly (Seine-Maritime) et de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher) nous rappelle avec acuité les risques sanitaires et sociaux intrinsèquement liés à cette technologie du siècle dernier« .

Dispositif distribution pastilles d’iode Doubs

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.14
couvert
le 23/07 à 6h00
Vent
3.32 m/s
Pression
1020.64 hPa
Humidité
70 %

Sondage