Aide aux communes du Grand Besançon : pour quels projets ?

Publié le 24/06/2016 - 10:23
Mis à jour le 24/06/2016 - 10:26

Un dispositif d’aide aux communes est mis en place depuis 2005 par le Grand Besançon et va connaitre de grands changements dès l’été 2016. En effet, la gamme de services proposés aux communes sera étendue afin de mieux répondre à leurs besoins. Retour sur la réalisation d'un projet mené à bien comme la voirie de Chalèze, notamment grâce à ce dispositif.

chaleze.jpg
La commune de Chalèze © Hermine de Chalèze

la preuve par l’exemple

PUBLICITÉ

Le dispositif d’aide aux communes consiste en une assistance technique et administrative à la réalisation de projets communaux. L’agglomération de Besançon évoluant, ainsi que les besoins des différentes communes, les élus ont pris la décision d’adapter le dispositif en proposant de nouveaux services. 

Chalèze : une nouvelle voirie grâce au dispositif

Chalèze, situé à quelques kilomètres à l’est de Besançon, est un bel exemple de l’aide que peut apporter ce dispositif. En effet, cette commune a dû refaire sa voirie il y a peu. « Certains maires sont livrés à eux-mêmes lorsqu’il s’agit de travaux de cette ampleur…C’est pourquoi l’aide de professionnels compétents est nécessaire. » explique Jacques Krieger, vice-président en charge de l’aide aux communes. « Si les maires veulent conduire un projet, il leur faut les moyens. Ils ont des idées mais ne savent pas comment les mener à bien. »

Dans le cas de Chalèze, refaire une voirie nécessitait de prendre en compte de nombreux facteurs tels que des problèmes de réseau, d’assainissement, de planning, etc. Le Grand Besançon a alors pris en charge une partie des travaux et a permis à la commune d’être accompagnée par des spécialistes. Selon Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon et maire de Besançon, le maire et les habitants de Chalèze se disent « très heureux des résultats du dispositif »

Un dispositif synonyme de gain financier pour les communes

Ce nouveau dispositif d’aide aux communes permettra aussi de les épauler et les assister dans des situations précises ou complexes, comme sur des questions d’expropriation par exemple. Les solutions ne peuvent être apportées que par un service compétent de l’agglomération, ou encore un renouvellement de délégation. Les services privés coûtant plus chers, cette aide est synonyme de gain financier pour les communes. « Mais il faut bien sûr penser à l’équité des charges » précise Jacques Krieger, « les communes payent à hauteur des services qu’elles utilisent. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.65
légère pluie
le 20/10 à 21h00
Vent
3.21 m/s
Pression
1008.4 hPa
Humidité
94 %

Sondage