Aide aux communes du Grand Besançon : pour quels projets ?

Publié le 24/06/2016 - 10:23
Mis à jour le 24/06/2016 - 10:26

Un dispositif d’aide aux communes est mis en place depuis 2005 par le Grand Besançon et va connaitre de grands changements dès l’été 2016. En effet, la gamme de services proposés aux communes sera étendue afin de mieux répondre à leurs besoins. Retour sur la réalisation d'un projet mené à bien comme la voirie de Chalèze, notamment grâce à ce dispositif.

chaleze.jpg
La commune de Chalèze © Hermine de Chalèze

la preuve par l’exemple

PUBLICITÉ

Le dispositif d’aide aux communes consiste en une assistance technique et administrative à la réalisation de projets communaux. L’agglomération de Besançon évoluant, ainsi que les besoins des différentes communes, les élus ont pris la décision d’adapter le dispositif en proposant de nouveaux services. 

Chalèze : une nouvelle voirie grâce au dispositif

Chalèze, situé à quelques kilomètres à l’est de Besançon, est un bel exemple de l’aide que peut apporter ce dispositif. En effet, cette commune a dû refaire sa voirie il y a peu. « Certains maires sont livrés à eux-mêmes lorsqu’il s’agit de travaux de cette ampleur…C’est pourquoi l’aide de professionnels compétents est nécessaire. » explique Jacques Krieger, vice-président en charge de l’aide aux communes. « Si les maires veulent conduire un projet, il leur faut les moyens. Ils ont des idées mais ne savent pas comment les mener à bien. »

Dans le cas de Chalèze, refaire une voirie nécessitait de prendre en compte de nombreux facteurs tels que des problèmes de réseau, d’assainissement, de planning, etc. Le Grand Besançon a alors pris en charge une partie des travaux et a permis à la commune d’être accompagnée par des spécialistes. Selon Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon et maire de Besançon, le maire et les habitants de Chalèze se disent « très heureux des résultats du dispositif »

Un dispositif synonyme de gain financier pour les communes

Ce nouveau dispositif d’aide aux communes permettra aussi de les épauler et les assister dans des situations précises ou complexes, comme sur des questions d’expropriation par exemple. Les solutions ne peuvent être apportées que par un service compétent de l’agglomération, ou encore un renouvellement de délégation. Les services privés coûtant plus chers, cette aide est synonyme de gain financier pour les communes. « Mais il faut bien sûr penser à l’équité des charges » précise Jacques Krieger, « les communes payent à hauteur des services qu’elles utilisent. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre ont exprimé dans une tribune, diffusée samedi par le Journal du Dimanche, leur soutien à Emmanuel Macron, au moment où le parti de droite Les Républicains subit une crise profonde après sa déroute aux élections européennes. Parmi eux, on retrouve notamment le maire  "Agir" de Vesoul, Alain Chrétien.

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Le programme de la visite présidentielle • Le président de la République sera bien à Ornans ce  lundi 10 juin 2019  le jour même du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (10 juin 1819) pour l'inauguration de la nouvelle exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet". Cette dernière fait partie des 15 en France ayant reçu cette année le label "Exposition d’intérêt national" du ministère de la Culture. Le Président de la République sera accompagné par Franck Riester, ministre de la Culture, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales.

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.54
partiellement nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
5.35 m/s
Pression
1011.06 hPa
Humidité
52 %

Sondage