Soupçonnés de détenir des armes, une tante et son neveu interpellés près de Dijon

Publié le 09/01/2015 - 14:38
Mis à jour le 09/01/2015 - 16:04

Dans la nuit de jeudi à vendredi à Chenôve au sud est de Dijon, en Côte d'Or, un homme et une femme ont été interpellés, par des équipes du GIPN dépêché en urgence de Lyon révèle le quotidien régional Le Bien Public. Une opération qui n'a pour le moment aucun lien avéré avec l'attentat contre Charlie Hebdo. Marie-Christine Tarrare, le procureur, qui "ne confirme pas" que les interpellés appartiendraient à la "mouvance islamiste radicale". 

PUBLICITÉ

Un informateur anonyme a contacté la police jeudi après-midi pour dénoncer « un individu de nationalité marocaine qui aurait l’intention de commettre des actes de délinquance sur Dijon » et qui serait susceptible d’avoir « des armes » à son domicile, écrit dans un communiqué le procureur de Dijon, Marie-Christine Tarrare. 

L’opération de police a permis l’interpellation de deux personnes, une tante de 55 ans et son neveu de 26 ans, a précisé Mme Tarrare, confirmant partiellement une information du Bien public. Ils ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Dijon. 

Aucun coup de feu 

Lors de l’opération, aucune arme n’a finalement été retrouvée par les enquêteurs. Aucun coup de feu n’a par ailleurs été tiré, contrairement à ce qui a pu filtrer sur les réseaux sociaux, Les deux personnes interpellées feraient partie de la mouvance salafiste et auraient proféré des menaces contre des installations des forces de l’ordre, l’hôtel de police et le siège de la CRS 40 à Plombières-lès-Dijon.

« Les perquisitions effectuées n’ont pas révélé la présence d’arme ou d’objets suspects ou dangereux« , selon le procureur, qui « ne confirme pas » que les interpellés appartiendraient à la « mouvance islamiste radicale« . Le fils de la quinquagénaire, domicilié à Vannes (Morbihan), est « connu des services de la DGSI, mais ne faisait l’objet d’aucun suivi particulier« . Cet homme « cité dans l’appel anonyme comme ayant pu être concerné par les projets de passages à l’acte violent évoqués, a été placé à son tour en garde à vue par la PJ de Rennes en ce début d’après-midi« , ajoute Mme Tarrare. 

Enfin, le frère d’un des hommes placés en garde à vue, basé à Vannes, serait connu des services de renseignement. Celui-ci a été convoqué ce vendredi par la police judiciaire de Rennes.

(Source : AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.76
couvert
le 22/10 à 6h00
Vent
0.71 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %

Sondage