Deux piétons percutés à Besançon : le conducteur sous contrôle judiciaire

Publié le 15/12/2014 - 17:51
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:20

Le conducteur de la voiture qui a percuté deux piétons, samedi matin 13 décembre 2014 au centre-ville de Besançon, a été présenté ce lundi 15 décembre 2014 en comparution immédiate. Il a demandé un délai pour préparer sa défense et a été placé sous contrôle judiciaire.

recemment_mis_a_jour214.jpg
©Léon Gama

TRIBUNAL CORRECTIONNEL

PUBLICITÉ

Il était 11 heures, la rue était bondée, lorsque Valentin, militaire à Valdahon, est arrivé à vive allure depuis la Grande Rue de Besançon, pourtant limitée à 20 km/h. En tournant rue de la Préfecture, le jeune homme de 21 ans a perdu le contrôle de son véhicule qui a percuté deux piétons, âgés de 56 ans et 36 ans avant de finir sa course contre le mur de la BNP.
Le conducteur, qui avait 1,20 gr d’alcool par litre de sang, transportait trois autres personnes qui n’ont pas été blessées. Il avait pris le volant pour aller chercher à manger, après une longue soirée qui s’était prolongée dans la matinée.

Un piéton toujours hospitalisé

Le piéton de 56 ans, gravement blessé,  était toujours hospitalisé lundi 15 décembre 2014. Il souffre notamment d’un traumatisme crânien et de nombreuses lésions, mais ses jours ne sont plus en danger. Son épouse était présente à l’audience. « Nous avons entendu le moteur de la voiture qui arrivait de la Grand Rue. Le conducteur a perdu le contrôle dans le virage, j’ai eu la chance de pouvoir m’abriter dans une porte de la banque, mais pas mon mari, qui marchait sur le trottoir derrière moi », raconte la dame domiciliée en Haute-Saône, à Sornay.
Le deuxième piéton touché, un homme de 36 ans plus légèrement blessé, mais tout aussi éprouvé, était présent à l’audience.
Valentin avait été placé en garde à vue avant d’être présenté ce lundi 15 décembre 2014 devant le tribunal correctionnel de Besançon. Il a demandé un délai pour préparer sa défense.

« Les piétons ont volé »

La procureure a demandé son placement en détention provisoire. « Les faits sont d’une extrême gravité et inadmissibles : il a pris le volant d’un véhicule aux pneus dégonflés, pour rouler à une vitesse excessive, un samedi matin alors qu’il y avait beaucoup de monde au centre-ville », a fait valoir la magistrate. D’après les témoins, le choc a été si violent que « les piétons ont volé », a-t-elle ajouté.
L’avocate du prévenu, Me Chollet, a indiqué que son client « a pris conscience qu’il avait fait quelque chose de grave et il sera jugé ». « Les faits sont graves, mais c’est quelqu’un qui travaille, qui n’a aucune condamnation grave à son casier judiciaire », a-t-elle plaidé pour obtenir le placement sous contrôle judiciaire du militaire, dont le permis de conduire a d’ores et déjà été retiré pour une durée de 6 mois.
Le procès a été fixé le 23 janvier 2014 à 13h30.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.21
ciel dégagé
le 21/09 à 12h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1015.74 hPa
Humidité
44 %

Sondage